Ordre des ingénieurs: Yves Cadotte devra payer 30 000 $ d’amendes

MONTRÉAL — Un ancien vice-président d’une division de SNC-Lavalin, Yves Cadotte, qui avait témoigné devant la Commission Charbonneau, devra payer 30 000 $ d’amendes.

C’est le conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec qui l’a fait savoir, vendredi. En fait, ce sont trois amendes qu’il devra payer et qui totalisent 30 000 $.

Les faits reprochés sont d’avoir «manqué d’intégrité et d’avoir porté ombrage à la profession» en tolérant ou en participant à un système de partage de contrats dans les services d’ingénierie, à Montréal et à Longueuil, entre les années 2002 et 2009.

Le tout avait permis de contourner le processus d’appels d’offres mis en place à Montréal et à Longueuil.

Yves Cadotte était alors vice-président au développement des affaires dans la division ingénierie générale et environnement de la firme de génie SNC-Lavalin.

Il n’avait aucun antécédent judiciaire. Il a bien collaboré avec la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction (Commission Charbonneau). Il y avait témoigné en mars 2013 «de façon franche et sans réserve», rapporte-t-on dans la décision.

Laisser un commentaire
Les plus populaires