Ordre du Nouveau-Brunswick: 10 nouveaux récipiendaires en 2020

FREDERICTON — Trois Acadiens font partie des nouveaux récipiendaires de l’Ordre du Nouveau-Brunswick.

L’annonce des 10 personnes qui ont reçu la plus importante distinction de la province avait été repoussée de plusieurs mois en raison de la pandémie de COVID-19.

Le premier ministre Blaine Higgs a affirmé dans un communiqué que les 10 récipiendaires sont la preuve vivante de l’impact que les gens engagés et passionnés peuvent avoir sur le monde autour d’eux.

Parmi les personnes nommées en 2020, on compte Georges Henri Goguen, originaire de Moncton, honoré pour sa carrière en art moderne et son soutien des artistes des Maritimes. L’Acadienne Alidia Léveillé-Brown, de Campbellton, a quant à elle été honorée pour son implication auprès des femmes et des familles dans la province et ses efforts pour promouvoir la formation continue.

L’Ordre du Nouveau-Brunswick souligne aussi le travail du sergent-major retraité Roch Lanteigne, de Bas-Caraquet, ancien membre important de l’équipe de parachutisme SkyHawks et des forces spéciales.

Le natif de Fredericton Brent Staeben a été nommé pour son implication dans le développement culturel et économique de la province, tandis que Kenneth Pike, de Rothesay, a été intronisé pour sa contribution aux politiques sociales progressistes du Nouveau-Brunswick.

Pour son implication en éducation et pour les droits autochtones, Alex Dedam, de Miramichi, a été honoré. Décédé en 2018, le Dr. Dennis Furlong a été intronisé de façon posthume pour sa contribution au système de santé de la province. 

Originaire de la capitale néo-brunswickoise, Susan Reid a été nommée pour son travail de recherche sur le trauma, la victimisation et les violences sexistes. 

Deux autres femmes complètent la liste de récipiendaires: Rachel Lillian Burgess, de Grand Falls, pour son bénévolat auprès de gens ayant une déficience intellectuelle, et Deborah Craig, de Moncton, décrite comme une pionnière pour les femmes dans les Forces armées canadiennes.

Laisser un commentaire