Ottawa a dépensé des millions en publicités sur les réseaux sociaux

OTTAWA — Les réseaux sociaux, dont Facebook et Twitter, récoltent maintenant la part du lion des dépenses publicitaires du gouvernement fédéral.

Selon de nouvelles données, Ottawa a dépensé 39,2 millions $ en publicités l’an dernier. Les publicités en ligne représentaient les deux tiers de ces dépenses. Et pour la première fois de l’histoire, les réseaux sociaux sont les plus utilisés, représentant 43 pour cent des dépenses publicitaires sur le web.

L’an dernier, les dépenses publicitaires dans les plateformes traditionnelles comme les journaux et la télévision ont atteint leur plus bas niveau.

Un changement de politique datant de 2016 est à l’origine de ces résultats. Les organismes fédéraux avaient alors choisi d’opter pour le numérique dans leurs stratégies de communication.

Bob Cox, président de Médias d’Info Canada et éditeur du Winnipeg Free Press, craint que cette politique ne nuise aux médias traditionnels, dont les journaux. Il souligne que cette nouvelle stratégie signifie aussi que certains Canadiens, dont les plus âgés, ne voient pas ces messages.

Plusieurs s’inquiètent également que les fonds des contribuables canadiens aillent vers des entreprises étrangères comme Facebook et Google, plutôt que vers des plateformes médiatiques locales qui sont déjà en difficulté financière.