Ottawa alloue 1 M$ aux fêtes acadiennes dans les provinces de l’Atlantique

MONCTON, N.-B. — En ce 150e anniversaire de la fédération canadienne, Ottawa octroie un million de dollars pour contribuer au financement d’une soixantaine de projets visant à souligner la culture acadienne, notamment la Journée de la fête nationale des Acadiens et des Acadiennes, le 15 août.

La ministre fédérale du Patrimoine, Mélanie Joly, était à Moncton, au Nouveau-Brunswick, mercredi, pour annoncer le financement des activités dans cette province, mais aussi en Nouvelle-Écosse, dans l’Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador.

La part du lion de cette enveloppe revient au Festival acadien de Caraquet, au Nouveau-Brunswick, qui obtient 400 000 $ pour son projet «Viens voir le pays». 

Grand-Pré, en Nouvelle-Écosse, reçoit de son côté 250 000 $ pour son événement «Un rassemblement de paix et d’amitié du peuple mi’kmaq et du peuple acadien».

Ces financements avaient déjà été annoncés. La ministre Joly a plutôt dévoilé mercredi l’octroi de 350 000 $ à 57 autres communautés pour des projets divers, qui feront l’objet d’annonces locales.

Ces subventions proviennent du Fonds Canada 150, doté d’un budget total de 200 millions $.

La Fête nationale des Acadiens et des Acadiennes a été fixée au 15 août lors de la première Convention nationale des Acadiens, en 1881 à Memramcook, au Nouveau-Brunswick. Elle a été officiellement reconnue par une loi fédérale en 2003.