Ottawa annonce 1,5 milliard $ pour stimuler la construction écologique

OTTAWA — La ministre de l’Infrastructure, Catherine McKenna, a annoncé un programme de 1,5 milliard $ conçu pour stimuler la construction écologique grâce à des rénovations, des mises à niveau et de nouvelles constructions d’institutions publiques.

Le plan quinquennal vise à économiser l’énergie et à réduire la pollution tout en créant des emplois, avec des initiatives comme des centres communautaires respectueux de l’environnement et des fenêtres de bibliothèque écoénergétiques.

Mme McKenna a souligné mercredi en entrevue que les bâtiments représentent 20 % des émissions du Canada.

Les centres communautaires, les installations sportives et les espaces culturels sont responsables de 28 % des émissions de gaz à effet de serre des installations municipales, selon la Fédération canadienne des municipalités.

Mme McKenna a déclaré que le programme, qui, espère-t-elle, s’harmonisera avec les 2,75 milliards $ de dépenses dans le transport en commun à court terme annoncés le mois dernier, permettra d’investir dans des projets qui atteignent un seuil minimum d’efficacité énergétique et stimulera l’inclusion, en particulier dans les communautés ayant les besoins les plus importants.

L’argent fédéral viendra également en complément des 2 milliards $ prévus pour les rénovations à grande échelle de bâtiments écoénergétiques par l’agence canadienne de financement des infrastructures.

Le mois dernier, les conservateurs ont critiqué le gouvernement en soulignant que la Banque de l’infrastructure du Canada n’avait pas réalisé un seul projet. La société d’État a été lancée en juin 2017.

«Lorsque vous changez fondamentalement une relation, cela prend un peu de temps», a affirmé le maire de Vancouver, Kennedy Stewart, lors d’une conférence de presse avec Mme McKenna mercredi.

Mais il a déclaré que les nouveaux programmes fédéraux dont pourront se prévaloir directement les municipalités pour obtenir un financement vert ont «absolument simplifié les délais de livraison».

Il a cité l’Initiative pour la création rapide de logements (ICRL) d’un milliard de dollars, qui a permis à la Colombie-Britannique d’acheter plusieurs propriétés hôtelières dans le but d’aider à loger des sans-abri à Vancouver.

Le gouvernement libéral investit également dans les technologies propres et vise une transition robuste vers une économie verte qui comprend le nettoyage des puits de pétrole et de gaz abandonnés, a déclaré Mme McKenna.

«Le secteur pétrolier et gazier a d’énormes innovations en cours, et il existe d’énormes possibilités comme le captage et le stockage du carbone», a affirmé la ministre.

Mme McKenna a déclaré que les travailleurs de l’énergie de l’Ouest canadien ont le droit de s’inquiéter pour leurs moyens de subsistance alors que l’industrie des combustibles fossiles est en difficulté.

«Bien sûr qu’ils devraient», a-t-elle dit. «Nous devons nous assurer que nous soutenons tout le monde.»

Laisser un commentaire