Ottawa assouplit les règles de réunification familiale pour les yézidis

OTTAWA — Le ministère fédéral de l’Immigration adoptera une nouvelle politique pour aider davantage de yézidis et d’autres survivants de Daech à venir rejoindre des membres de leur famille au Canada.

Le ministre Marco Mendicino a indiqué mardi que la nouvelle politique permettra à davantage de réfugiés yézidis et d’autres communautés du nord de l’Irak de rejoindre des membres de leur famille, même élargie — frères et sœurs, grands-parents, tantes et oncles.

Le ministre explique que les yézidis et d’autres groupes qui ont survécu aux abus, à la torture et même au génocide aux mains de Daech sont parmi les réfugiés les plus vulnérables au monde en ce moment.

Le ministère de l’Immigration affirme que la minorité religieuse des yézidis et d’autres communautés du nord de l’Irak ont été victimes de menaces ou d’actes tels que l’esclavage sexuel, l’esclavage, la torture, le traitement inhumain ou dégradant, la séparation familiale et les déplacements forcés.

Le Canada a accueilli environ 1400 survivants de Daech du nord de l’Irak depuis 2017, mais le ministère fédéral indique que bon nombre de ces réfugiés ont dû y laisser des membres de leur famille.

———

Cette dépêche a été produite avec l’aide financière des Bourses de Facebook et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire