Ottawa attend les propositions des provinces pour son fonds d’aide au chauffage

HALIFAX — Environnement et Changement climatique Canada affirme être toujours en attente de propositions de la part de la majorité des provinces sur la manière de distribuer son fonds d’aide au chauffage résidentiel de 250 millions $.

Le ministère a fait l’annonce de ce nouveau programme il y a six semaines, le 15 septembre dernier. Ce programme de quatre ans inclut une part de 120 millions $ réservée aux provinces de l’Atlantique.

Ces fonds ont pour objectif d’aider les propriétaires résidentiels à changer de source d’alimentation en chauffage pour adopter des systèmes plus verts.

Une source au sein du ministère a confirmé à La Presse Canadienne que les demandes des provinces doivent être reçues dans les prochaines semaines afin qu’une version finale du programme soit présentée en janvier. L’objectif est de s’assurer que l’argent soit envoyé aux bénéficiaires avant la fin de l’année fiscale qui se termine le 31 mars.

D’après notre source, la Nouvelle-Écosse devrait obtenir à elle seule au moins 60,5 millions $, mais la province n’a pas encore déterminé de quelle manière l’argent serait distribué aux citoyens.

Le ministre fédéral de l’Environnement, Steven Guilbeault, a fait l’annonce de ce nouveau fonds après que les provinces de l’Atlantique eurent fait part de leurs inquiétudes devant la forte hausse des coûts de l’énergie, notamment en raison de la stratégie fédérale de taxation sur le carbone.

 Du côté de la Nouvelle-Écosse, le ministre des Ressources naturelles, Tory Rushton, soutient que la province a l’intention de respecter les demandes d’Ottawa et il se dit satisfait d’apprendre quelle part lui est réservée.

«Nous allons nous y mettre immédiatement. Nous voulons que ces fonds soient distribués le plus rapidement et le plus efficacement possible, a commenté M. Rushton. C’est une énorme somme d’argent… et cela aiderait certainement les Néo-Écossais à se débarrasser du chauffage au mazout.»

D’après une estimation préliminaire du gouvernement fédéral, on estime que ces fonds pourraient bénéficier à quelque 10 000 à 25 000 résidences à travers le pays. Un peu plus de 40 % de ces maisons seraient situées dans les provinces de l’Atlantique.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.