Ottawa consacre 68 millions $ aux programmes de santé pour les Autochtones

WINNIPEG — Le gouvernement fédéral a franchi une nouvelle étape dans le transfert du contrôle des programmes de santé autochtones aux Premières Nations.

La ministre des Services aux Autochtones, Jane Philpott, a annoncé, jeudi, un financement de 68 millions $ sur trois ans pour les Premières Nations de l’Ontario, du Manitoba et de la Saskatchewan.

Cet argent fait suite à la décision énoncée dans le budget de 2017 d’améliorer les services de santé offerts par les organisations autochtones, parfois dans des régions très éloignées.

Selon Mme Philpott, ce financement devrait permettre de réduire l’écart important entre les populations autochtones et non autochtones, notamment en matière de diabète et de maladies infectieuses.

Les détails sur la manière dont cet argent sera divisé entre les différentes organisations autochtones n’ont pas encore été réglés.

La ministre a précisé que l’idée derrière cette annonce était d’accroître le contrôle des Premières Nations sur leurs services de santé.

Le grand chef Garrison Settee, qui représente des dizaines de communautés autochtones du nord du Manitoba, a déclaré que les fonds fédéraux permettraient de créer davantage de services au sein des communautés et donc de limiter les déplacements des patients.

«Nous pourrons amener les services dont nous avons tant besoin jusque dans le Nord», a-t-il affirmé.

Cette initiative est similaire à celle lancée en 2013 par la Colombie-Britannique, qui avait décidé de transférer les programmes de santé destinés aux Premières Nations à une organisation autochtone.

«Les données montrent que les résultats en matière de santé se sont considérablement améliorés», a noté Jane Philpott.

Les 68 millions $ annoncés jeudi seront partagés entre trois provinces: l’Ontario touchera 11,9 millions, le Manitoba, 42 millions, et la Saskatchewan, 13,6 millions.