Ottawa contribue 790 M $ sur quatre ans pour la vaccination dans le monde

OTTAWA — La ministre canadienne du Développement international, Karina Gould, a annoncé mardi que le Canada consacrera 790 millions $ sur quatre ans à la vaccination des populations les plus vulnérables dans le monde.

Par le biais de l’Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation (GAVI), une importante organisation non gouvernementale internationale, ce financement permettra aussi, éventuellement, de soutenir la distribution d’un vaccin contre la COVID-19 — si l’on réussit un jour à le mettre au point. La mission de l’alliance GAVI est d’améliorer l’accès aux vaccins pour les enfants vulnérables et de les immuniser contre la pneumonie, la diarrhée, la méningite et d’autres maladies infectieuses.

La ministre Gould a promis d’abord 600 millions $ sur quatre ans pour aider l’alliance GAVI à offrir la vaccination régulière et systématique aux enfants du monde entier — et à administrer un éventuel vaccin contre la COVID-19. Il s’agit du plus important engagement du Canada envers l’alliance GAVI — 100 millions $ de plus qu’en 2016.

La GAVI jouera également un rôle clé en veillant à ce que les pays moins développés ne soient pas exclus de l’accès à un éventuel vaccin pour freiner la pandémie du nouveau coronavirus qui cause la COVID-19.

Selon la ministre, la COVID-19 a démontré que les virus ne connaissent pas de frontières et que la santé des Canadiens dépend de celle des gens partout dans le monde. «Ensemble, nous devons construire une planète plus résiliente», a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Éradiquer la polio

La ministre Gould a également promis 190 millions $ sur quatre ans afin de soutenir l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite, un partenariat entre plusieurs agences internationales, dont la GAVI et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cet engagement est destiné à prévenir une résurgence de la polio et d’autres maladies transmissibles pour lesquelles des vaccins existent déjà.

ONE Canada, un organisme qui se consacre à éliminer la pauvreté dans le monde, a salué cette annonce fédérale. «Alors que des pays du monde entier luttent contre la COVID-19, il est essentiel que les vaccinations de routine se poursuivent afin que nous n’ayons pas à faire face en même temps à d’autres maladies, comme la rougeole», a déclaré le directeur, Stuart Hickox.

Le gouvernement fédéral soutient que le poliovirus sauvage a été éradiqué à 99,9 % sur la planète. La poliomyélite, qui affecte principalement les jeunes enfants, peut provoquer une paralysie permanente. L’OMS a par contre signalé 176 cas du poliovirus sauvage en 2019 et a recensé 54 cas jusqu’ici cette année, la grande majorité au Pakistan.

Les plus populaires