Ottawa crée un comité pour s’assurer de ne pas négliger les personnes handicapées

OTTAWA — Le gouvernement fédéral met sur pied un groupe consultatif afin de s’assurer que les personnes en situation de handicap ne sont pas laissées de côté et obtiennent tous les services dont ils ont besoin malgré la crise sanitaire de la COVID-19.

La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough, a fait l’annonce de cette nouvelle mesure vendredi en prenant soin d’insister sur le fait que des groupes de la société sont touchés «de manière disproportionnée par cette pandémie», comme les personnes vivant avec un handicap.

Elle précise que des conditions médicales sous-jacentes peuvent entraîner de graves complications liées à la COVID-19. D’autres personnes peuvent avoir plus difficilement accès aux informations transmises par les autorités ou à certains services sociaux ou de santé dont ils ont besoin.

Les exigences d’auto-isolement et de distanciation physique peuvent aussi représenter un défi particulier pour certaines personnes handicapées.

Le comité consultatif est composé d’experts en matière d’inclusion des personnes en situation de handicap physique ou intellectuel. Le groupe devra fournir des conseils sur les enjeux systémiques qui touchent ces individus ainsi que les moyens à prendre pour y remédier.

Les plus populaires