Ottawa crée un fonds de 9 M$ pour favoriser l’épanouissement des jeunes Noirs

Le gouvernement Trudeau a annoncé vendredi la création d’un fonds de neuf millions de dollars visant à favoriser la participation pleine et équitable des jeunes Noirs à la société et lutter contre la discrimination.

Des annonces ont été faites par quatre ministres à Montréal, Toronto, Edmonton et Halifax.

L’argent sera réparti sur trois ans pour soutenir des projets communautaires visant à «relever les défis importants et uniques auxquels fait face la population canadienne noire».

Dans le communiqué de presse diffusé par le gouvernement fédéral, la communauté noire du Canada fait face à «une surreprésentation dans le système de justice pénale et une prévalence plus élevée de faible revenu» en plus d’être victime de racisme et de crimes haineux.

Grâce à ce nouveau fonds, le gouvernement espère permettre aux jeunes canadiens noirs d’«acquérir les outils et les compétences dont ils ont besoin pour affronter ces défis».

La population noire est le troisième plus important groupe de minorités visibles au Canada avec près de 1,2 million de personnes. Le taux d’activité sur le marché du travail au sein de ce groupe de personnes est plus faible que la moyenne, alors que le taux de décrochage scolaire est disproportionné et que plus d’une personne sur quatre est en situation de faible revenu.

L’argent du fonds va permettre de lutter contre la discrimination «en mettant en valeur l’histoire, la culture et l’identité de la communauté noire».

«Nous savons que le Canada est un pays accueillant et diversifié, mais nous savons aussi qu’il nous reste beaucoup de travail à accomplir en vue d’atteindre une véritable équité pour tous», a déclaré par voie de communiqué la ministre du Patrimoine canadien et responsable du multiculturalisme Mélanie Joly.

Cette initiative fait suite à la reconnaissance officielle de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine proclamée par les Nations Unies.