Ottawa souhaite la création d’un cadre national sur le diabète

OTTAWA — Le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, a déposé aux Communes un projet de loi pour un nouveau «cadre national» visant à améliorer l’accès au traitement et à la prévention du diabète au Canada.

La députée libérale Sonia Sidhu avait réclamé la création de ce nouveau «cadre national sur le diabète», dans un projet de loi d’initiative parlementaire qui a été adopté aux Communes en juin 2021.

À l’époque, Diabète Canada réclamait une sorte de stratégie nationale pour lutter contre l’épidémie croissante de diabète.

Le diabète empêche la production ou l’utilisation naturelle de l’insuline dans l’organisme, ce qui réduit la régulation du glucose dans le sang. Il s’agit d’une cause majeure de cécité, d’insuffisance rénale, de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’amputation des membres inférieurs.

Dans son projet de loi, la députée Sidhu affirmait que le nouveau cadre devait déterminer la formation, l’éducation et l’orientation dont les travailleurs de la santé ont besoin pour promouvoir le traitement et la prévention du diabète, y compris des «lignes directrices de pratique clinique».

La loi stipule également que le gouvernement devra veiller à ce que l’Agence du revenu du Canada administre le crédit d’impôt pour personnes handicapées «de manière équitable», pour venir en aide «au plus grand nombre possible de personnes atteintes de diabète».

Les défenseurs des patients diabétiques déplorent depuis des années le manque de vision fédérale concernant cette maladie. Une stratégie fédérale avait été énoncée en 1999, mais elle a ensuite été intégrée, en 2005, dans une stratégie plus large de lutte contre les maladies chroniques.

«Plus nous retardons les efforts coordonnés avec des résultats ciblés, plus la prévalence du diabète augmentera et plus les Canadiens connaîtront des complications tragiques», estimait en 2019 le docteur Jan Hux, alors président de Diabète Canada.

Depuis, la prévalence du diabète et du prédiabète au Canada a augmenté de 6,5 %, selon les statistiques publiées par Diabète Canada, et le coût annuel du traitement de la maladie atteint maintenant 30 milliards $.

En mars dernier, 5,7 millions de Canadiens étaient atteints de diabète diagnostiqué et cinq autres millions souffraient de prédiabète, une condition qui, si elle n’est pas prise en charge, peut évoluer vers le diabète de type 2.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.