Ottawa et des Malécites du N.-B. règlent une importante revendication territoriale

EDMUNDSTON, N.-B. — Le gouvernement fédéral et la communauté malécite de Madawaska, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, ont réglé une importante revendication territoriale.

L’entente, conclue en mars, accorde à la communauté malécite une somme de 145 millions $ et augmente la superficie de son territoire ancestral.

Un tribunal avait statué en novembre 2017 que la revendication territoriale était partiellement valide et les parties ont ensuite convenu de rechercher un règlement négocié.

Hormis la compensation financière, la communauté malécite de Madawaska pourra acquérir jusqu’à 1935 acres de terres (environ 7,8 kilomètres carrés), qui seraient ajoutées à sa réserve.

La revendication couvrait un territoire qui s’étendait aussi jusque dans l’État du Maine, mais cette partie n’est pas comprise dans le règlement négocié avec Ottawa. 

La communauté malécite de Madawaska est située sur les rives du fleuve Saint-Jean, qui constitue à cet endroit la frontière avec le Maine. La communauté est située à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Dégelis, au Québec.

Laisser un commentaire