Ottawa et l’Ontario investissent dans une usine de vaccins contre l’influenza

TORONTO — Les gouvernements du Canada et de l’Ontario investissent dans une nouvelle usine de fabrication de vaccins contre l’influenza à Toronto.

Le ministre fédéral de l’Innovation, François-Philippe Champagne, a annoncé mercredi qu’Ottawa investira 415 millions $, en partenariat avec l’entreprise Sanofi Pasteur et le gouvernement de l’Ontario, pour construire la nouvelle usine.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a déclaré que son gouvernement contribuera 55 millions $ au projet et que Sanofi fournira plus de 455 millions $. Le projet créera 1225 emplois et Sanofi investira également au moins 79 millions $ par an pour financer la recherche et le développement au Canada.

M. Champagne a déclaré mercredi que la pandémie avait appris à tous les pays qu’ils avaient besoin d’une capacité nationale de fabrication de vaccins. «En ce qui concerne la prochaine pandémie de grippe, nous devrions être autosuffisants», a-t-il déclaré. «S’il y a une leçon à tirer de la pandémie actuelle de COVID-19, c’est que nous devons avoir un secteur canadien de la bioproduction solide.»

Le gouvernement fédéral estime que la nouvelle installation sera en mesure de produire suffisamment de doses pour vacciner l’ensemble de la population canadienne dans les six mois environ suivant l’identification d’une souche de grippe pandémique par l’Organisation mondiale de la santé.

La capacité du Canada à fabriquer ses propres vaccins et équipements de protection individuelle a été au coeur de la pandémie de COVID-19. Le premier ministre Ford, qui a critiqué la tentative de l’ancien président américain Donald Trump de bloquer les expéditions d’équipements de protection individuelle au Canada l’année dernière, a salué l’annonce mercredi. «Nous ne devrons plus jamais compter sur aucun pays, aucun dirigeant, nous serons autosuffisants», a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire