Ottawa nomme Leigh Chapman infirmière en chef pour le Canada

OTTAWA — Le gouvernement du Canada a nommé mardi la Torontoise Leigh Chapman infirmière en chef pour le Canada, un poste qui avait été aboli il y a dix ans.

Mme Chapman fournira à Santé Canada «des conseils stratégiques du point de vue des soins infirmiers, participera à l’élaboration de la politique générale en matière de systèmes de santé et représentera le gouvernement du Canada lors de forums publics, tant au Canada qu’à l’étranger», a indiqué le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, lors d’une conférence de presse à l’Université d’Ottawa.

La candidature de Mme Chapman s’est démarquée en raison de «sa vaste expérience» en soins infirmiers durant sa carrière d’infirmière de plus de 20 ans, a précisé le gouvernement fédéral.

Elle a notamment travaillé dans les domaines de l’exercice professionnel, de l’enseignement, de la recherche, de l’administration, des politiques et de la défense des droits des infirmiers.

La nouvelle infirmière en chef pour le Canada aura pour mandat de fournir à Santé Canada des conseils stratégiques du point de vue des sciences infirmières par rapport aux secteurs de politiques et de programmes.

«Notre gouvernement reconnaît la valeur de l’expertise des travailleurs de première ligne. Leur vécu doit nous guider dans l’élaboration des politiques et programmes à l’échelle du pays», a dit le ministre Duclos.

Il a ajouté que Mme Chapman sera appelée à représenter le gouvernement fédéral dans des événements internationaux ainsi qu’au Canada.

«Cette précieuse contribution éclairera le travail du gouvernement canadien et sa collaboration importante avec les provinces et les territoires en vue d’accroître et de soutenir la main-d’œuvre dans le secteur des soins de santé.»

Mme Chapman fournira des conseils relatifs à la planification et la stabilité de la main-d’œuvre en santé, les soins de longue durée, les soins à domicile, les soins palliatifs, la santé mentale, la consommation d’alcool, de médicaments et de drogues, les modèles de soins ainsi que les champs d’expertise et les compétences, a énuméré le gouvernement dans le communiqué de son annonce.

«J’ai hâte de fournir une voix forte pour toutes les infirmières et d’augmenter leur visibilité au niveau national», a déclaré Mme Chapman.

Le contrat de cette dernière est pour une période de deux ans, mais pourra être prolongé.

La première infirmière en chef pour le Canada a été nommée en 1968. Le poste a été aboli en 2012. Le processus visant à le rétablir a été entamé en février. Le Canada compte plus de 400 000 infirmiers réglementés.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.