Ottawa réserve 800 M $ de plus pour maintenir les vieux avions de chasse CF-18

OTTAWA — Le gouvernement fédéral prévoit d’investir des centaines de millions de dollars de plus pour maintenir les CF-18 vieillissants, le temps que les nouveaux avions de chasse soient livrés à l’armée de l’air.

Cette enveloppe supplémentaire a été réservée à la suite d’un avertissement du vérificateur général, qui signalait à la fin de 2018 que les avions de chasse canadiens, qui n’ont pas été mis à niveau depuis 2008, risquaient maintenant d’être dépassés par des adversaires plus modernes.

Le commandant de l’Aviation royale canadienne, le lieutenant-général Al Meinzinger, estime que le coût supplémentaire sera d’environ 800 millions $. Cette somme s’ajoutera aux 3 milliards $ que le gouvernement fédéral avait déjà mis de côté pour prolonger la vie des CF-18 et pour acquérir en Australie 18 avions de chasse d’occasion, en attendant de recevoir de nouveaux appareils.

Dans une entrevue avec La Presse canadienne, M. Meinzinger a déclaré que l’investissement supplémentaire entraînera des mises à niveau des armes, des capteurs et des systèmes défensifs des vieux CF-18, afin que ces avions de chasse puissent répondre aux menaces d’aujourd’hui et de demain.

Le commandant de l’armée de l’air estime que moins de la moitié de la flotte recevra l’ensemble complet des améliorations, pour s’assurer que le Canada dispose de suffisamment d’avions de chasse aptes au combat pendant sa transition vers des avions plus modernes, à compter de 2025.

La transition devrait durer environ sept ans, si tout se passe comme prévu; le dernier CF-18 devrait donc être retiré en 2032.