Ottawa révoque le statut du consul honoraire de Syrie et sympathisant d’Assad

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a annoncé qu’elle a chargé ses fonctionnaires de révoquer le statut consulaire d’un sympathisant du président syrien Bachar al-Assad.

Dans une déclaration transmise mercredi, la ministre Freeland a affirmé que les opinions exprimées publiquement par Waseem Ramli sont «choquantes et inacceptables» et que «quiconque partage ces opinions n’aurait jamais dû être autorisé par Affaires mondiales Canada à occuper ce poste».

Elle a rappelé que le Canada «condamne les violations du droit international et des droits de la personne de Bashar al-Assad et de son régime – y compris les attaques d’armes chimiques odieuses contre les civils» et a exprimé ses «sincères regrets» aux Syriens vivant au Canada pour cette situation.

La nomination de M. Ramli comme consul honoraire de Syrie à Montréal a été discrètement approuvée par Affaires mondiales Canada au cours de l’été, mais n’a été rendue publique que dans les derniers jours.

Par le passé, M. Ramli a défendu à plusieurs reprises le régime Assad dans les médias sociaux et a dénoncé les sanctions imposées à Damas par les pays occidentaux à la suite de la répression sanglante lancée contre les militants prodémocratie en 2011.

Les plus populaires