Ottawa soumet les autobus et les camions à de nouvelles règles de sécurité

OTTAWA — Les nouveaux camions et autobus vendus au Canada devront être équipés d’une technologie de contrôle électronique de stabilité et de dispositifs de consignation électroniques, en vertu de règles fédérales récemment adoptées.

Les systèmes de contrôle de stabilité seront obligatoires pour les autobus scolaires et les autocars interurbains d’ici le mois de juin. Ceux-ci permettent aux conducteurs d’avoir un meilleur contrôle, les aident à éviter de faire des tonneaux et améliorent la stabilité directionnelle.

Ils sont maintenant requis pour tous les camions-tracteurs neufs, comme c’est déjà le cas depuis 2011 pour les automobiles et les véhicules utilitaires légers neufs vendus au Canada et aux États-Unis.

Le ministre des Transports, Marc Garneau, a estimé que les nouvelles mesures rendraient les camions et autobus plus sûrs, ce qui aura un impact favorable sur la qualité de l’ensemble de la sécurité routière du Canada.

Des recherches de Transport Canada démontrent que ces systèmes peuvent réduire de 29 pour cent les accidents lors desquels un conducteur perd le contrôle d’un véhicule utilitaire léger, prévenant du même coup des centaines de décès et de blessures.

Des études semblables aux États-Unis suggèrent que les systèmes de contrôle électronique de stabilité pourraient permettre d’éviter 35 pour cent des collisions impliquant un seul véhicule.

Le ministre Garneau a aussi indiqué que les camions et autobus devraient être équipés d’ici 2020 de dispositifs de consignation électroniques, afin que leurs chauffeurs ne passent pas trop de temps au volant et souffrent de fatigue.

Tous les dispositifs semblables déjà utilisés par les camions et autobus devront être remplacés d’ici 2022 par de l’équipement qui respecte la nouvelle norme technique du Code national de sécurité.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie