Ottawa tiendra de nouvelles consultations sur les avions de combat

OTTAWA – Le gouvernement libéral lance de nouvelles consultations avec l’industrie pour déterminer quel appareil remplacera les avions de combat vieillissants du pays.

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a annoncé la tenue de ces consultations mercredi matin, alors qu’il a révélé à des représentants de l’industrie aérospatiale et de la défense que seulement la moitié de la flotte canadienne de CF-18 était en mesure de décoller à tout moment.

M. Sajjan a affirmé que le gouvernement discuterait avec les entreprises fabriquant des avions de combat pour déterminer le coût de l’appareil qu’elles proposent, les retombées économiques qu’elles pourraient offrir au Canada et la vitesse à laquelle elles peuvent livrer les aéronefs.

Le ministre a insisté sur le fait que le temps pressait, signalant que le Canada ne pouvait actuellement pas respecter ses engagements envers l’OTAN et en matière de défense de l’Amérique du Nord.

Le gouvernement de Stephen Harper avait procédé à des consultations similaires il y a plusieurs années après avoir suspendu son projet d’acquérir des F-35 de Lockheed Martin. Les conclusions de ces consultations, qui comprenaient un examen par un comité d’experts indépendant, étaient largement favorables à l’achat des F-35.

Durant la campagne électorale de l’automne dernier, les libéraux s’étaient engagés à ne pas aller de l’avant avec cette acquisition et à lancer un nouvel appel d’offres.