Ottawa va offrir ses excuses pour avoir refusé des réfugiés juifs en 1939

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau annonce que le Canada présentera des excuses officielles en novembre pour avoir refusé un bateau de demandeurs d’asile juifs allemands en 1939, ce qui a entraîné la mort de plus de 200 personnes.

Justin Trudeau reconnaît qu’il s’agissait d’une erreur morale de la part du gouvernement de l’époque.

Le navire MS St. Louis transportait 907 Juifs qui fuyaient les persécutions nazies. Il a été détourné à la fois de Cuba et des États-Unis avant qu’un groupe de Canadiens ne tente de convaincre le gouvernement de Mackenzie King de l’accueillir.

Le premier ministre King a été incapable de convaincre Frederick Blair, directeur de l’immigration au ministère fédéral des Mines et des Ressources, de leur permettre d’entrer au pays.

Le bateau a rebroussé chemin et est rentré en Europe. Beaucoup de gens ont pu trouvé un lieu d’accueil en sécurité aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en France, mais 254 d’entre eux sont finalement morts dans l’Holocauste après leur retour en Allemagne.

Justin Trudeau mentionne avoir annoncé la date des excuses officielles lors d’un entretien téléphonique, jeudi, avec le caucus rabbinique canadien, une association national de rabbins.

Le premier ministre a confirmé que le gouvernement présenterait ses excuses à la Chambre des communes le 7 novembre.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie