Ottawa verse 45,3 millions $ pour la prévention de la peste porcine africaine

Le gouvernement fédéral alloue 45,3 millions $ pour la prévention et la préparation à l’éventualité de cas de peste porcine africaine au Canada, a annoncé vendredi la ministre de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau.

«On doit être réaliste et se préparer au pire des scénarios : une éclosion au Canada», a-t-elle déclaré durant un point de presse dans les locaux du Centre de développement du porc du Québec, situés à Québec.

Environ la moitié de l’enveloppe, soit jusqu’à 23,4 millions $ sur deux ans, doit servir à un nouveau programme au ministère de l’Agriculture «pour appuyer les efforts de l’industrie pour prévenir la peste porcine africaine et réagir en cas d’éclosion».

Une autre portion allant jusqu’à 19,8 millions $ sera réservée à l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour «renforcer les activités de prévention et de préparation», a détaillé Mme Bibeau.

La peste porcine, qui s’est souvent manifestée dans des pays africains, s’est répandue, depuis 2007, dans des pays d’Europe et d’Asie centrale, indique l’Agence canadienne d’inspection des aliments sur son site web.

Aucun cas de la maladie n’a été répertorié au Canada jusqu’à présent.

Si une éclosion survenait au pays, cela pourrait avoir des effets dévastateurs, a soutenu la ministre.

«Ça nous obligerait à fermer nos frontières à l’exportation alors que nous exportons 70 % de notre production», a-t-elle dit.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.