Ottawa verse 870 M $ à la C.-B. pour la reconstruction après les inondations de 2021

VANCOUVER — Le ministre fédéral de la Protection civile a annoncé lundi qu’Ottawa allait fournir 870 millions $ à la Colombie-Britannique pour soutenir les efforts de reconstruction des infrastructures après les inondations destructrices de l’automne dernier.

Bill Blair a indiqué lundi que cette enveloppe constituait le premier versement dans le cadre d’un engagement qu’a pris Ottawa au lendemain des intempéries et que d’autres gestes suivront.

«Il est important de sortir l’argent le plus rapidement possible, afin que la reconstruction puisse commencer sérieusement et que nous puissions aider ces communautés à retrouver un sentiment de normalité», a indiqué M. Blair lors d’une conférence de presse.

Il souligne que l’argent est distribué par le biais des Accords d’aide financière en cas de catastrophe, un programme fédéral.

M. Blair a annoncé ce financement lors d’une conférence de presse à l’issue de la cinquième et dernière réunion du Comité des ministres de la Colombie-Britannique et du gouvernement fédéral sur l’intervention en cas de catastrophe et la résilience climatique. Ce comité fédéral-provincial avait été mis sur pied en décembre dernier.

La Colombie-Britannique a demandé environ 5 milliards $ dans le cadre de ce programme. Le ministre provincial de la Sécurité publique, Mike Farnworth, a déclaré que l’accès à l’argent peut prendre du temps, ce qui fait que ce paiement anticipé de 870 millions $ est important pour la Colombie-Britannique.

M. Farnworth précise qu’une grande partie de cette somme ira à la reconstruction des infrastructures endommagées lorsque des précipitations record ont frappé la Colombie-Britannique en novembre. Ces précipitations ont provoqué des inondations généralisées et des glissements de terrain qui ont emporté plusieurs sections de routes.

L’argent sera utilisé pour s’assurer que la Colombie-Britannique reconstruit des infrastructures plus résistantes aux effets des changements climatiques dans les années à venir, a précisé le ministre Farnworth.

Par exemple, a-t-il dit, cela signifie s’assurer que les ponceaux le long de l’autoroute Coquihalla sont construits pour gérer le volume d’eau qui a déferlé l’automne dernier.

Il s’agit d’un processus continu pour déterminer les coûts totaux de récupération et de reconstruction après les inondations et les glissements de terrain, avec des évaluations sur le terrain et d’importants travaux de réparation des ponts et des autoroutes toujours en cours, a ajouté M. Farnworth.

«Au fur et à mesure que l’évaluation des dommages a lieu, que les travaux de réparation ont lieu, que la récupération a lieu, nous travaillons avec le gouvernement fédéral, en lui donnant les données et les informations dont ils ont besoin pour déterminer les coûts exacts encourus par la province», a-t-il annoncé.

La Colombie-Britannique et le gouvernement fédéral ont tous deux compris l’ampleur de la catastrophe et les coûts importants dès le début, selon M. Farnworth.

L’enveloppe de 870 millions $ s’ajoute aux 200 millions $ de financement fédéral annoncés en juin pour soutenir les efforts de rétablissement après les graves incendies de forêt qui ont aussi frappé la Colombie-Britannique l’été dernier, a précisé le ministre Blair.

«Les changements climatiques menacent les communautés d’un bout à l’autre du Canada, et nous devons préserver la solidité de nos partenariats alors que nous nous préparons et travaillons à prévenir les catastrophes naturelles et les événements météorologiques extrêmes», a soutenu lundi le ministre Blair dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.