Ouellet: les libéraux interrogent l’Assemblée nationale sur l’utilisation de ses ressources

QUÉBEC – Les libéraux ont demandé aux autorités de l’Assemblée nationale de se prononcer sur l’utilisation des ressources de l’institution par la députée indépendante Martine Ouellet, candidate à la direction du Bloc québécois.

Le whip en chef du gouvernement, Stéphane Billette, a déclaré qu’il a soumis la question à l’analyse d’un conseil de régie interne dirigé par le président de l’Assemblée nationale, Jacques Chagnon.

M. Billette s’est interrogé sur la légitimité d’un point de presse de Mme Ouellet dans une salle du parlement, lors d’une intervention qui visait à mettre en lumière le rôle du gouvernement fédéral dans le maintien des sièges sociaux.

«C’est toujours la même inquiétude: est-ce que cette personne-là est ici pour représenter les citoyens de Vachon ou dans une course à la chefferie», a-t-il dit dans une entrevue téléphonique.

Selon M. Billette, l’intervention de Mme Ouellet devant les journalistes n’avait rien à voir avec les intérêts de sa circonscription.

«Ce n’est pas moi qui va rendre la décision en tant que telle, a-t-il dit. C’est un constat que je fais, j’ai des questionnements profonds. Le rôle d’un député, c’est de représenter ses citoyens. J’espère que les citoyens de Vachon ne sont pas les victimes collatérales d’une course à la chefferie au Bloc québécois.»

Le whip libéral n’a pas été en mesure de dire quand le bureau de l’Assemblée nationale, dont il est membre, pourrait rendre une décision à ce sujet.

Aux journalistes, plus tôt, Mme Ouellet a affirmé que la confusion des genres était impossible, même si le communiqué diffusé affichait à la fois le logo de l’Assemblée nationale et celui de la Chambre des communes.

La candidate à la direction du Bloc, et députée de la circonscription de Vachon, a expliqué que le sigle de l’institution fédérale était présent parce que le député bloquiste Xavier Barsalou-Duval, qui l’appuie, s’est associé à sa sortie.

Mme Ouellet a également rappelé que les candidats des deux dernières courses à la direction péquiste avaient utilisé les locaux de l’Assemblée nationale pour des points de presse qui concernaient leurs fonctions de député.

«J’utilise mon poste de députée pour faire mon travail de députée comme je l’ai toujours fait depuis six ans que je suis députée et comme tous mes collègues l’ont fait aussi pendant les différentes courses à la chefferie», a-t-elle dit.

Mme Ouellet a reconnu que ses prises de positions à titre de députée sont indissociables de celles qu’elle prend à titre de candidate à la direction du Bloc.

«Je suis la même personne, a-t-elle dit. Donc, c’est sûr que je ne changerai pas de position aux différents postes que j’occuperai, je suis la même personne.»