OUI Québec annonce la tenue d’assises nationales de concertation sur l’indépendance

MONTRÉAL — Les Organisations unies pour l’indépendance (OUI Québec) ont annoncé samedi la tenue d’assises nationales de concertation du mouvement indépendantiste, au terme d’un rassemblement visant à faire le point sur la vaste tournée effectuée ces derniers mois au Québec.

OUI Québec a dit vouloir ainsi convoquer «les indépendantistes de tous horizons», afin de dénouer l’impasse politique actuelle en ce qui a trait à la souveraineté, et donner un nouvel élan au mouvement indépendantiste québécois.

«Il faut trouver un plan d’action commun, réactualiser notre projet politique», a souligné la présidente des OUI Québec, l’ex-syndicaliste Claudette Carbonneau.

Selon Mme Carbonneau, il est nécessaire de moderniser le projet d’indépendance au Québec, car plusieurs décennies se sont écoulées depuis les derniers référendums de 1980 et de 1995.

Pour arriver à l’indépendance, «il faut faire le point sur les approches, mettre davantage la population dans le coup et actualiser le projet», a-t-elle ajouté.

Toutefois, ces assises nationales n’auront lieu que dans plusieurs mois, a précisé Mme Carbonneau. Selon elle, il est préférable de laisser passer les élections provinciales du mois d’octobre et de laisser du temps pour bien préparer la forme que prendra la concertation.

Par ailleurs, un «comité des jeunes», dont la tâche sera d’agir comme forum de rassemblement et de concertation auprès des ailes jeunesse des partis politiques et de la société civile, a été créé.  

La tournée des OUI Québec, appelée «La Constituante: dessinons les contours du pays», avait été lancée l’automne dernier. Le but était notamment de mobiliser la population sur l’indépendance du Québec.

«L’heure n’est plus à attendre, mais à se retrouver et à faire résonner nos voix», conclut Claudette Carbonneau.