Ouragan Ian: la frustration s’intensifie en Floride

FORT MYERS, Fla. — Plusieurs jours après que le ciel se soit dégagé et que les vents se soient calmés en Floride, l’impact du passage de l’ouragan Ian se faisait toujours sentir lundi, au moment où certains sinistrés pourraient être privés d’électricité pendant encore une semaine et que d’autres devaient être secourus de maisons inondées par des eaux qui refusent de se retirer.

La tempête continue à remonter la côte est des États-Unis et à y déverser des pluies diluviennes. Les météorologues ont prévenu que les vents qui soufflent du large vers la terre ferme pourraient pousser encore plus d’eau dans une baie de Chesapeake déjà inondée. La région virginienne de Hampton Roads pourrait être victime de ses pires inondations des dix dernières années.

Les villes de Norfolk et de Virginia Beach ont déclaré des états d’urgence, en attendant de prendre connaissance de l’ampleur des marées de lundi. Des inondations côtières sont possibles en Caroline du Nord, des Outer Banks jusqu’à Long Island.

Le bilan s’élève à au moins 68 morts: 61 en Floride, quatre en Caroline du Nord et trois à Cuba, où Ian a touché terre le 27 septembre.

Les efforts de secours se poursuivaient lundi en Floride. Plus de 1600 personnes ont déjà été secourues à travers l’État, selon les responsables floridiens.

Le maire de Fort Myers Beach, Ray Murphy, a déclaré au réseau NBC que les sinistrés qui ont été évacués ne peuvent généralement pas encore rentrer chez eux, puisque les opérations de secours se poursuivront pendant encore quelques jours.

Des ponts emportés, des routes inondées, un service cellulaire sporadique, un manque d’eau courante et des pannes d’électricité et d’internet ont laissé des centaines de milliers de personnes presque coupées du monde. La situation en certains endroits pourrait ne pas s’améliorer avant plusieurs jours, puisque les cours d’eau débordent et que la pluie qui est tombée n’a nulle part où s’écouler.

Quelque 600 000 maisons et commerces demeuraient privés d’électricité à travers la Floride lundi matin, contre 2,6 millions au plus fort de la crise. Les autorités espèrent avoir rebranché d’ici dimanche les clients dont l’infrastructure électrique est intacte, mais elles ont prévenu que cette infrastructure devra être reconstruite en certains endroits.

Le président Joe Biden et la première dame Jill Biden sont attendus en Floride mercredi.

En Virginie, le mauvais temps a contraint la U.S. Navy à reporter le déploiement du porte-avions le plus sophistiqué du pays, le U.S.S. Gerald R Ford, qui devait appareiller depuis Norfolk lundi pour participer à des exercices de l’OTAN dans le Pacifique.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.