Ouragan Teddy dans le Canada atlantique: les résidents doivent éviter le littoral

HALIFAX — Les résidents de Halifax et de la côte est de la Nouvelle-Écosse ont été prévenus mardi de rester à l’écart du littoral, alors que l’ouragan Teddy se dirigeait vers le Canada atlantique.

L’ouragan de catégorie 2 se trouvait en fin d’après-midi à environ 450 km au sud de la Nouvelle-Écosse, mais il avait pris de la vitesse, se déplaçant vers le nord à 45 km/h, avec des vents atteignant 160 km/h. L’ouragan devait toutefois perdre de son intensité en eaux canadiennes et devenir une tempête post-tropicale.

Chuck Porter, ministre responsable du Bureau de gestion des urgences de la Nouvelle-Écosse, a demandé aux citoyens d’éviter à tout prix le littoral. «Si vous êtes pris au piège là-bas, quelqu’un devra venir et essayer de vous sauver, ce qui mettra inutilement des gens en danger», a-t-il dit.

Le ministre Porter a aussi déclaré que les touristes qui espéraient voir de spectaculaires déferlantes s’écraser sur les côtes devraient réfléchir à deux fois, car ils pourraient être emportés par des vagues qui devraient atteindre 10 mètres de haut.

Bob Robichaud, météorologue au Centre canadien de prévision des ouragans à Halifax, a aussi rappelé mardi qu’au cours des dernières années, plusieurs personnes sont mortes pour être allées sur la côte afin de regarder ces déferlantes. «C’est ce que nous devons éviter, avec cette tempête en particulier», a-t-il dit. 

M. Robichaud estimait mardi que l’onde de tempête se produirait en deux vagues le long de la côte est: à l’approche de la marée haute, mardi, puis à l’aube mercredi, alors que Teddy poursuivra sa trajectoire sur la province. Des inondations localisées sont aussi prévues, et les vents le long de la côte devraient atteindre plus de 100 km/h mercredi matin.

Les avertissements météorologiques demeuraient en vigueur dans pratiquement tout le Canada atlantique. Bien que l’ouragan Teddy deviendra probablement une tempête post-tropicale à l’approche des Maritimes, on s’attend à ce qu’il conserve une grande partie de sa puissance. La tempête devrait toucher l’est de la Nouvelle-Écosse, la moitié est de l’Île-du-Prince-Édouard et le sud-ouest de l’île de Terre-Neuve.

Les précipitations pourraient dépasser 50 millimètres, mais certaines zones du côté gauche de la tempête pourraient recevoir jusqu’à 100 mm au cours des deux prochains jours.

Pannes de courant

Déjà mardi, la pluie s’est abattue à Halifax, alors que des rafales atteignaient près de 50 km/h. Le long de la rive est, le vent soufflait en rafales à 85 km/h plus tard mardi après-midi à Beaver Island, près de Ship Harbour.

Des pannes d’électricité ont été signalées dans l’ensemble de la partie continentale de la Nouvelle-Écosse, bien qu’elles aient été sporadiques. Plus de 3000 maisons et entreprises étaient privées de courant à 17 h, surtout dans l’ouest de la Nouvelle-Écosse.

Le service de traversier dans la baie de Halifax a été suspendu à 14 h 30. Les résidents ont été invités à sécuriser les meubles de jardin, les pots de fleurs, les jouets et les poubelles. La collecte des ordures en bordure de rue a également été annulée mercredi. Le service d’autobus devait être suspendu à 19 h.

Mark Sidebottom, directeur de l’exploitation de Nova Scotia Power, a déclaré que le service public privé comptait 300 équipes en attente pour gérer les pannes de courant. Il a précisé que 170 de ces équipes étaient récemment arrivées en Nouvelle-Écosse en provenance d’autres provinces de l’Atlantique.

Des pannes d’électricité ont été signalées dans l’ensemble de la partie continentale de la Nouvelle-Écosse, bien qu’elles aient été sporadiques. Plus de 3000 maisons et entreprises étaient dans l’obscurité à 17 h, la plupart dans l’ouest de la Nouvelle-Écosse.

Des inondations localisées sont attendues, car les vents le long de la côte devaient atteindre 90 km / h mardi et plus de 100 km / h mercredi matin.

Les précipitations pourraient dépasser 50 millimètres dans toute la province et à l’Île-du-Prince-Édouard, et dans certaines zones jusqu’à 100 millimètres au cours des deux prochains jours.

Au dépanneur Sheet Harbour Discount, à environ 115 kilomètres à l’est d’Halifax, la gérante Karen Malay a déclaré que de nombreux clients s’approvisionnaient en produits essentiels.

«Ils achètent des chips et des boissons gazeuses supplémentaires, des cigarettes, des lampes de poche et des piles», a déclaré Karen Malay. «Et ils se procurent des billets de loterie supplémentaires pour les deux prochains tirages.»

La gérante  a ajouté que les clients lui disaient que l’une des stations-service locales était à court d’essence – ce qui a été confirmé par le directeur de la station.

Paul Mason, directeur du Bureau de gestion des urgences de la Nouvelle-Écosse, a déclaré que les abris temporaires pour ceux qui fuient la tempête appliqueront les règles de santé publique concernant la distanciation.

Marine Atlantic, la société d’État qui exploite le service de traversier reliant la Nouvelle-Écosse à Terre-Neuve, a annulé toutes les traversées du détroit de Cabot mardi soir et mercredi toute la journée.

Laisser un commentaire
Les plus populaires