Ouverture automnale de la pêche au homard en Nouvelle-Écosse

YARMOUTH, N.-É. — La pêche au homard la plus importante et la plus lucrative au pays s’est ouverte mardi matin sur la côte Est.

Plus de 1500 bateaux chargés de casiers ont largué les amarres mardi matin alors que le soleil se levait sur le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

À Yarmouth, qui possède l’une des plus grandes flottes de homardiers, les vents étaient calmes et le ciel dégagé, à 7 h du matin, tandis que des dizaines de bateaux passaient devant le phare du cap Fourchu.

L’ouverture de la pêche d’automne était initialement prévue pour lundi, mais des vents forts ont entraîné un retard.

En 2016, les pêcheurs de ces zones 33 et 34 avaient rapporté sur les quais pour 494 millions $ de homards, soit 38 pour cent des 1,3 milliard $ générés par l’ensemble de l’industrie canadienne de cette pêche.

L’industrie du homard demeure un moteur économique crucial sur la côte Est, employant environ 30 000 personnes.