Panne chez Rogers: les appels au 911 seront transférés aux autres fournisseurs

MONTRÉAL — Rogers Communications a annoncé dimanche les mesures qu’elle mettra en place afin d’améliorer son réseau et s’assurer qu’une future panne ne cause pas autant de dommage que celle du début du mois. 

La panne généralisée du 8 juillet a affecté des millions d’utilisateurs. Des guichets automatiques ont été hors service, fermant le système de paiement Interac. Plus préoccupant, il était impossible de faire un appel au 911 dans certaines villes canadiennes.

«Il doit être possible de passer un appel au service d’urgence 911 en tout temps», a admis Tony Staffieri, président et chef de la direction chez Rogers Communications dans une déclaration écrite publiée dimanche.

En ce sens, une entente officielle a été conclue avec les autres fournisseurs afin de transférer automatiquement les appels du service d’urgence 911 sur autres réseaux de télécommunication, advenant une panne. «Je crois que c’est la façon responsable d’agir pour le bien de toute la population canadienne», affirme M. Staffieri. 

Le président de Rogers Communications indique qu’il séparera physiquement ses services sans-fil et Internet pour s’assurer que la clientèle ne subisse plus de panne à la fois des services sans-fil et Internet. 

De plus, la société canadienne s’engage à investir 10 milliards $ au cours des trois prochaines années pour améliorer ses services, notamment en faisant plus de surveillance et de tests ainsi qu’une utilisation accrue de l’intelligence artificielle. 

Rogers Communications s’est associée à des firmes de technologie pour effectuer un examen complet de son réseau et tirer des leçons de la panne. Elle promet de faire part de ce qu’elle aura appris aux intervenants de du secteur dans l’intérêt de toute la population canadienne.

«Je sais que ce n’est que grâce à ces mesures que nous pourrons commencer à rétablir et à regagner votre confiance en Rogers», a conclu dans sa déclaration Tony Staffieri. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.