Parti conservateur: fin des adhésions pour pouvoir voter pour le nouveau chef

OTTAWA — Les candidats à la direction du Parti conservateur (PCC) ont jusqu’à minuit pour recueillir des adhésions au parti pour que ces partisans votent lors de l’élection du successeur d’Erin O’Toole.

La date limite pour adhérer au parti marque le début d’une nouvelle phase de la course à la direction.

Le comité d’organisation des élections à la direction du parti a déclaré à la fin du mois de mai qu’il avait déjà battu des records concernant le nombre de nouveaux candidats inscrits avant la date limite du 3 juin.

« Le nombre de membres du parti lors des deux dernières courses à la direction a été d’environ 270 000 personnes, dont seulement 60 % environ ont voté », a précisé la militante conservatrice Mélanie Paradis, qui est restée neutre dans la course. « D’après ce que j’ai appris de sources du parti, le nombre sera maintenant au nord de 400 000, ce qui signifie que nous avons probablement eu environ 250 000 renouvellements et 150 000 nouveaux membres. »

En ce qui concerne le vote final, chaque circonscription vaut un certain nombre de points, de sorte que les candidats ont dû être stratégiques.

« Obtenez votre adhésion afin de pouvoir voter pour reprendre le contrôle de votre vie », a déclaré la campagne de Pierre Poilievre dans un courriel transmis aux personnes qui se sont inscrites à sa liste de diffusion, mais qui ne s’étaient pas encore inscrites pour devenir membres du parti. « Adhérez maintenant, car après vendredi, il sera trop tard. »

Patrick Brown a déclaré jeudi à ses partisans qu’il avait déjà atteint ses objectifs d’adhésion, mais a tout de même exhorté les personnes figurant sur sa liste de diffusion à s’assurer que leurs amis et leur famille étaient eux aussi inscrits pour voter.

« Je vous exhorte à transmettre ce courriel à cinq personnes que vous connaissez, ou plus si vous le pouvez, en les invitant à joindre le Parti conservateur pour soutenir ma campagne à la direction», a écrit la campagne de M. Brown.

Les noms de Pierre Poilievre, Patrick Brown, Jean Charest, Leslyn Lewis, Scott Aitchison et Roman Baber seront tous inscrits sur les bulletins de vote à l’automne.

Après l’inscription des partisans et les vérifications de ces adhésions, les différents camps se concentreront sur l’obtention du vote et tenteront de persuader les partisans de leurs adversaires de changer d’allégeance, ou du moins d’inscrire le nom de leur candidat en deuxième choix sur le bulletin de vote.

En raison du système de scrutin préférentiel, le deuxième choix des électeurs pourrait jouer un rôle majeur dans la détermination du prochain chef. C’est d’ailleurs ce qui a assuré la victoire d’Erin O’Toole lors de la dernière course à la direction lorsqu’il a obtenu le soutien des électeurs de Leslyn Lewis et Derek Sloan.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.