Parti vert du Canada: une candidate de la Nouvelle-Écosse se retire de la course

OTTAWA — Le bassin de candidats dans la course à la direction du Parti vert du Canada vient de rétrécir quelque peu.

Judy Green, une informaticienne et vétérane originaire de la Nouvelle-Écosse, s’est retirée de la course et a donné son appui à l’avocat de la Colombie-Britannique David Merner.

Mme Green a finalement décidé de tirer sa révérence après avoir dû se battre pour rester en lice. Le comité responsable de la course à la chefferie du parti avait rejeté sa candidature au début du mois de juin, avant qu’elle ne fasse appel et obtienne gain de cause.

En annonçant son retrait par le biais d’une publication Facebook dimanche, Mme Green n’a pas expliqué ce qui a motivé sa décision.

Des rapports publiés plus tôt ce mois-ci indiquent toutefois que sur les neuf aspirants chefs du parti, elle ne s’était pas classée parmi les cinq meneurs en termes de financement.

Les bilans du premier et deuxième trimestre montrent que l’avocate torontoise Annamie Paul est de loin la favorite au chapitre de la collecte de fonds, récoltant près du tiers des sommes versées dans le cadre la course pour déterminer qui succédera à Elizabeth May en octobre.

Laisser un commentaire
Les plus populaires