Partielles: quatre chefs des partis d’opposition font front commun

OTTAWA — Quatre chefs de partis d’opposition à Ottawa font front commun pour réclamer du premier ministre Justin Trudeau qu’il déclenche les trois élections partielles toujours en attente.

Andrew Scheer, Jagmeet Singh, Mario Beaulieu et Elizabeth May ont tous signé une lettre ouverte mardi, adressée au premier ministre, dans laquelle ils l’accusent de «retarder» injustement ces scrutins.

«Votre décision de retarder les trois autres élections partielles prive des centaines de milliers de Canadiennes et de Canadiens de leur droit démocratique élémentaire d’être représentés au Parlement et d’y faire entendre leur voix», ont-ils écrit.

Ils dénoncent la décision de M. Trudeau d’avoir fixé la date d’une seule élection partielle, celle de Leeds—Grenville—Thousand Islands et Rideau Lakes, au lieu d’en tenir quatre en même temps pour combler les sièges vacants à la Chambre des communes.

Les chefs conservateur, néo-démocrate, bloquiste et vert font valoir que les 334 000 électeurs dans Burnaby-Sud, York-Simcoe et Outremont «méritent d’avoir une représentation élue le plus tôt possible».

«Plus on retarde ces élections partielles, plus on se rapproche d’une élection générale», a souligné le député néo-démocrate Robert Aubin à sa sortie de la Chambre des communes.

«Alors, est-ce qu’on va déclencher des élections partielles à moins de six mois d’une élection générale? Je ne pense pas», a-t-il ajouté.

Le chef néo-démocrate, Jagmeet Singh, a été critiqué à maintes reprises au cours de la dernière année parce qu’il n’avait pas de siège à la Chambre des communes. Il a annoncé en août qu’il serait candidat dans Burnaby-Sud, un comté de la Colombie-Britannique.

«J’ai bien hâte de faire campagne dans ces partielles quand on les appellera (sic)», s’est contenté de dire M. Trudeau avant de s’engouffrer en chambre pour participer à la période des questions.

L’élection complémentaire dans la circonscription ontarienne de Leeds—Grenville—Thousand Islands et Rideau Lakes aura lieu le 3 décembre prochain. Elle était représentée jusqu’en mai par l’ancien député conservateur Gord Brown, mort soudainement après avoir été terrassé par une crise cardiaque.

Le premier ministre a jusqu’au 30 janvier pour annoncer la date du scrutin dans Outremont, jusqu’au 18 mars pour Burnaby-Sud et jusqu’au 30 mars pour York-Simcoe. La loi ne prévoit pas de maximum pour la durée de ces campagnes électorales.

Maxime Bernier victime d’un complot?

Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, a accusé les conservateurs mardi de lui avoir caché la lettre qu’il considère comme «une tactique pour essayer d’éviter une confrontation électorale».

«M. Scheer craint le Parti populaire et veut s’assurer effectivement que le Parti populaire ne puisse participer aux élections partielles», a-t-il soutenu.

Son jeune parti ne pourra présenter des candidats aux élections complémentaires qu’à compter du 11 décembre prochain.

«Pas du tout, a réfuté le député conservateur Steven Blaney. C’est un ancien collègue. Je lui souhaite bonne chance dans ses projets. Nous on a un objectif, c’est de remplacer Justin Trudeau.»

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie