Pas aux Québécois de payer pour la venue du couple royal, insiste Blanchet

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, pense que ce n’est pas aux Québécois de payer pour que le prince Harry et son épouse Meghan vivent une partie de l’année au Canada.

La reine Élisabeth II a accepté d’accorder plus d’indépendance au duc et à la duchesse de Sussex, tout en affirmant fermement leur appartenance à la famille royale. Mais des questions subsistent à savoir qui paiera la note pour leur sécurité, par exemple.

Jusqu’à maintenant, le gouvernement Trudeau soutient qu’aucune décision n’a été prise.

À la sortie de sa rencontre avec la mairesse de Montréal, mardi, M. Blanchet a lancé à la blague que Netflix pourrait financer la saison 4 de «The Crown» avec les péripéties de la famille royale.

«Mais je ne vois aucune raison pour laquelle les taxes et les impôts des Québécois et des Québécoises devraient davantage servir à Meghan et Harry qu’ils devraient servir à financer ‘Les Simpson’», a-t-il ajouté.

Les membres du couple royal n’ont pas encore annoncé où ils allaient habiter au Canada, mais leur choix pourrait se tourner vers la Colombie-Britannique, où ils ont passé leur temps des fêtes, ou encore à Toronto, où la duchesse a habité du temps qu’elle était actrice.

«Même s’ils venaient vivre au Québec, je ne serais pas d’accord pour qu’on paie de nos taxes et de nos impôts pour des gens qui, la dernière fois que j’ai vérifié, n’étaient pas trop dans la misère», a lancé M. Blanchet.

Le chef bloquiste dit avoir tenu une rencontre «plus que cordiale» avec la mairesse Valérie Plante. Les deux politiciens ont parlé de transports et de sécurité, entre autres.