Pas de débat des chefs en français au Nouveau-Brunswick en vue des élections

FREDERICTON — Les projets de débat des chefs en français ont été abandonnés au Nouveau-Brunswick, libéraux et conservateurs s’accusant mutuellement d’être responsables de la situation. Même le premier ministre du Québec a exprimé sa déception.

Radio-Canada Acadie a annulé ses plans après que le chef du Parti progressiste-conservateur, Blaine Higgs, a déclaré qu’il ne pouvait débattre en français, mais qu’un autre candidat pourrait le remplacer.

Les libéraux ont répliqué que seuls les chefs pouvaient débattre entre eux.

Denis Robichaud, producteur exécutif de Radio-Canada Acadie, affirme que plusieurs solutions ont été présentées, mais que les libéraux ne voulaient qu’un débat des chefs.

M. Higgs dit qu’il travaille fort pour apprendre le français, mais que sa maîtrise de la langue de Molière n’est pas assez fluide pour prendre part à un débat. Il ajoute ne pas comprendre pourquoi les libéraux ne seraient pas d’accord pour qu’un autre candidat le remplace.

M. Robichaud dit que la suggestion d’un forum populaire comportant des questions du public en anglais et en français a suscité des plaintes de divers groupes francophones, qui souhaitaient un débat uniquement francophone.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a exprimé son opinion vendredi en déclarant qu’il est regrettable qu’il n’y ait pas de débat francophone au Nouveau-Brunswick, soulignant qu’il participera à un débat uniquement en anglais au Québec. Il soutient que la communauté acadienne «est une partie importante du Canada francophone».

Les commentaires sont fermés.

Il faut présiser quelques détailles dans tout ceci. De un, si la RC-Acadie à abondonner avant même que la conpagne soit déclancher, c’est en partie parce qu’il ne veulent pas d’un débat des chef sans le chef Conservateur; pourtant, c’est le problème du chef si il n’a pu remplire sa première promesse qui fût d’apprendre le français avant les élection, de même que la faute du parti qui l’a choisie. La Décisions de Radio-Canada démontre bien qu’il n’ont pas comme première prioriter le soutiens de la population Française et des Acadiens.
De plus, il faut dire que Gallant est très critiquer pour son manque d’appuis au francophones et au fet français dans la province, allant jusqu’à critiquer la comisaires au langues officiel qui ne fesait que son travail, et ce avec probiter. La raison qui n’est pas donner, qui est couverte par une soudaine affectation envert le fet francofonne de la part de Gallant, consernant son refut de débattre avec les chefs de deux partie (Vert et NPD) et avec un représentant Conservateur tien dans le fait que ce représentand serait probablement Jeannot Volpé.
Jeannot Volpé, si il n’est pas le plus carismatique, est un polititiens agérie qui donnerait bien du fil à retordre au Premier Ministre sortant qui à un billant peux luisant à déffendre!
D’autre part, il ne faut pas déclarer qu’il n’y aura pas de débat des chef en français. Probablement pas à Radio-Canada; mais un groupe se forme pour en organiser un sur la chaine communautaire « Rogers»! Une traduction simultaner comme c,est le cas à la chambre des communes est une option envisager pour que Higgs soit du débat. Cela implique que les chefs des Vert et du NPD, dont le français n’est pas la première langue se retrouveraient désaventager par le fait de devoir entendre de l’englais et parler un français fragile en même temps: ce n,est pas évident pour tout le monde de passer d’une langue à l’autre! – Néanmoin, il y a espoir de débat! C’est indéssent que le chef d’un parti qui à des compte à rendre au sujet de son mandat en prive une partie de la population! – Higgs payera le pris de son incompétence en français d’une manière ou d’une autre, lui qui à déja été du parti «COR», qui était enti-francophone, et qui plus est un enciens ministre des finance qui à cumuler des années de déficites! – De toute évidence, ce ne sont pas les citoyens Acadien qui passe en premier pour Radio-Canada tout comme pour ces polititiens qui se jouent un jeux mesquin de politique sur le dos de nos droits démocratiques. – À suivre!

https://www.acadienouvelle.com/actualites/2018/08/28/blaine-higgs-debat-tv-rogers/

Un débat auras effectivement lieux! Mais pas à Radio-Canada! Et ce sans le chef du partie Conservateur! – La RC n’a même pas offert la possibilité d’un interprette à Higgs, tel que cela se passe à L’Assembler Législative! – « Rogers » n’a pas les moillens d’offrir l’obsions «interprette», (obsion à laquelle les libéraux ne s’opposait pas), et ne permettras pas à un condidat Conservateurs de prendre la place du « chef », ce qui aurait été quelque peux injuste pour tout le monde. Que ce débas ai lieux sur la chaine communautaire de «Rogers» en dit long sur la « couverture» et la vision de Service publique» de Radio-Canada Acadie, de même que de Radio-Canada tout cours avec RDI dont nous somme pour ainsi-dire absent! – Néanmoins c’est un victoir! Nous aurons un débat en français! ( Veuillez excuser ma Dishortographie! )