Pas d’inondations printanières en vue pour l’instant au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON — Le premier ministre du Nouveau-Brunswick affirme que son gouvernement fera tout ce qui est nécessaire pour protéger les citoyens en cas d’inondations printanières pendant la pandémie.

Blaine Higgs a indiqué mercredi que jusqu’à présent, les conditions de fonte printanière suivent la tendance normale pour un mois de mars et il espère que cela continuera.

Le premier ministre rappelle que le ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux a amélioré l’équipement et les logiciels pour permettre aux prévisionnistes des inondations de travailler de la maison durant la pandémie.

M. Higgs a également parlé au commandant de la base de Gagetown afin de s’assurer que les militaires seraient disponibles pour donner un coup de main en cas de besoin. Le premier ministre se dit très satisfait de l’aide apportée par les militaires lors des inondations de l’an dernier, mais il espère bien sûr que cette contribution ne sera pas nécessaire cette année.

Le Nouveau-Brunswick a connu récemment des années d’inondations records le long du fleuve Saint-Jean, qui ont causé des dommages aux propriétés et forcé la fermeture de routes, y compris un tronçon de la route transcanadienne.

Les plus populaires