Pas surpris de se faire conseiller d’ôter son turban pour se faire élire

Photo : La Presse canadienne

TORONTO — Au lendemain du débat sur le réseau TVA, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) a été invité à revenir sur un incident survenu lors de son passage à Montréal.

Mercredi, un homme l’a approché pour lui conseiller, en anglais, de retirer son turban afin de faciliter son élection.

Jeudi, en point de presse à Toronto, Jagmeet Singh disait ne pas être offusqué, d’avoir même pris l’habitude de ce genre de commentaires.

«J’ai fait face à des choses comme (…) ce qui s’est passé hier à Montréal toute ma vie. Alors pour moi, c’est quelque chose qui est rendu un peu normal», a-t-il relaté.

Il a cependant souligné que le «conseil» s’approchait de l’insulte.

Puis, comme lorsqu’il a commenté l’épisode du «blackface» de Justin Trudeau, il a cherché à élargir la réflexion, plutôt que de la limiter à sa personne.

«C’est tellement difficile pour plusieurs personnes qui toujours reçoivent des conseils qui (se font dire) vous devez changer pour (faire) partie de la société ou vous devez changer votre identité pour avancer dans votre carrière», a-t-il souligné.

Il a ensuite exprimé le souhait de «bâtir une société où tout le monde peut être qui ils et elles sont».

Les plus populaires