Passagers aériens américains: record d’armes à feu saisies dans des bagages de cabine

L’agence américaine de la sécurité dans les transports, la Transportation Security Administration (TSA), hausse l’amende pour les personnes qui se font prendre avec une arme à feu dans leur bagage à main après avoir intercepté un nombre record d’armes à feu aux points de contrôle de sécurité cette année.

La TSA a dit vendredi qu’elle augmentait l’amende maximale à 14 950 $. Auparavant, elle était de 13 910 $.

Les agents de la TSA ont trouvé 6301 armes à feu dans des bagages de cabine jusqu’à présent cette année, dépassant le record précédent de 5972 détecté en 2021.

Les chiffres ont augmenté régulièrement au cours de la dernière décennie; en 2012, 1549 armes à feu ont été détectées aux points de contrôle de sécurité.

Quatre-vingt-huit pour cent des armes trouvées cette année étaient chargées, a déclaré la TSA.

Les lois sur la possession d’armes à feu varient selon l’endroit, mais les armes à feu ne sont jamais autorisées dans les bagages de cabine à un poste de contrôle de sécurité d’un aéroport, même si un passager a un permis d’arme. Les passagers transportant des armes à feu doivent le faire dans un étui verrouillé dans leurs bagages enregistrés. Ils doivent également les déclarer à la compagnie aérienne, selon la TSA.

Lors d’une audience au Congrès américain plus tôt cette année, certains législateurs et administrateurs d’aéroports ont réclamé des amendes plus élevées, des cours sur la sécurité des armes à feu pour les contrevenants et d’autres mesures. Ils ont affirmé que les amendes maximales étaient rarement imposées et qu’elles n’étaient manifestement pas dissuasives.

Lorsque les agents de la TSA trouvent une arme à feu, ils vérifient habituellement si elle a été volée ou impliquée dans un crime antérieur. L’agence peut aussi confisquer l’arme.

En plus de l’amende, la TSA révoque l’admissibilité à PreCheck, soit aux postes de contrôle accélérés, pendant au moins cinq ans pour toute personne prise avec une arme à feu à un point de contrôle de sécurité. Les passagers peuvent également être arrêtés pour violation des lois de l’État ou de l’aéroport local.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.