Pêche aux poulamons désastreuse: la moitié moins de visiteurs et de retombées

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE, Qc – La pêche aux petits poissons de chenaux à Sainte-Anne-de-la-Pérade, en Mauricie, prendra fin dimanche, et la saison aura été désastreuse.

La président de l’Association des pourvoyeurs, Steve Massicotte, explique que les variations de températures ont non seulement repoussé de trois semaines le début de la saison mais ont aussi provoqué la suspension occasionnelle des activités de pêche.

Ainsi, 80 000 pêcheurs et visiteurs étaient attendus cette année: seulement la moitié ont été au rendez-vous.

Les retombées économiques prévues de 4 millions $ ont donc également été réduites de moitié.

Steve Massicotte assure que les pourvoyeurs demeurent positifs, alors que la prochaine saison de pêche aux poulamons coincidera avec le 350e anniversaire de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Ils espèrent ainsi que les touristes et pêcheurs seront nombreux à se rendre dans la région pour souligner l’événement.