Peine de deux ans pour l’ancien entraîneur de soccer Bob Birarda

VANCOUVER — Une juge d’un tribunal provincial à North Vancouver a imposé une peine de deux ans à l’ancien entraîneur des Whitecaps de Vancouver et de Soccer Canada Bob Birarda en vertu d’infractions de nature sexuelle contre quatre joueuses.

La juge Deanna Gaffar a déclaré que Birarda avait «fait un tort incommensurable» et violé l’intégrité sexuelle de quatre «jeunes» joueuses de soccer, dont trois qui étaient âgées de moins de 18 ans lors des incidents.

La juge Gaffar a ajouté que Birarda allait passer près de 16 mois de la peine derrière les barreaux, tandis que les huit derniers mois seront purgés dans la communauté sous des conditions qui n’ont pas encore été déterminées.

Il s’en suivra une probation de trois ans.

La juge Gaffar a ajouté que Birarda était en position de confiance auprès de chacune des victimes, qui craignaient de nuire à leur carrière de soccer en rejetant ses avances.

Birarda, qui est âgé de 55 ans, avait plaidé coupable en février dernier à trois accusations d’agression sexuelle et d’une accusation d’attouchements sexuels impliquant des adolescentes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.