Pékin porte officiellement des accusations contre Michael Spavor et Michael Kovrig

Les autorités chinoises ont officiellement accusé d’espionnage les Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor, détenus en Chine depuis décembre 2018.

C’est ce qu’ont annoncé des médias chinois, dont la chaîne CGTN, dirigée par le Parti communiste chinois, vendredi.

Selon CGTN, Michael Kovrig est accusé pour espionnage de secrets d’État et de renseignements, tandis que Michael Spavor est accusé de soupçon d’espionnage et de leur communication illégale de secrets d’État à des forces étrangères.

M. Kovrig, un diplomate en congé sans solde qui travaillait avec l’International Crisis Group, et M. Spavor, un entrepreneur, sont détenus en Chine depuis décembre 2018, dans ce qui est perçu comme des représailles de la Chine pour l’arrestation au Canada de la dirigeante de Huawei Meng Wanzhou.

Le gouvernement canadien a toujours maintenu que les « deux Michael » étaient détenus de façon arbitraire en Chine.

Le Canada s’est affairé dans les derniers mois à rallier une part de la communauté internationale pour dénoncer cette situation.

Les plus populaires