Peter Harder, le représentant du gouvernement au Sénat, cède sa place

OTTAWA — Le gouvernement Trudeau changera de représentant au Sénat.

Le bureau du premier ministre a annoncé que Peter Harder ainsi que Grant Mitchell, l’agent de liaison du gouvernement au Sénat, quitteront ces postes à la fin de l’année.

Les noms des sénateurs qui les remplaceront à ces tâches seront annoncés «en temps et lieu», selon le communiqué publié par le bureau de M. Trudeau.

Le sénateur Harder a fait savoir qu’il a lui-même décidé de laisser à un autre ses fonctions à partir du 31 décembre.

«Il me semblait tout simplement logique de choisir ce moment : un nouveau Cabinet a été assermenté, de nouveaux groupes non partisans de sénateurs voient le jour, et de nouvelles équipes de leaders arrivent à la table de négociation», a-t-il écrit dans un communiqué.

M. Harder a été le premier nommé à ce poste rendu nécessaire par les changements apportés au Sénat par le gouvernement libéral.

M. Trudeau, voulant en faire une chambre non partisane, avait choisi de se délester des sénateurs libéraux et de ne nommer, une fois au poste de premier ministre, que des sénateurs indépendants.

Il continuait cependant à avoir besoin d’un interlocuteur au Sénat pour soumettre les projets de loi de son gouvernement. C’est alors qu’ont été créés les postes de représentant du gouvernement, d’agent de liaison du gouvernement et de coordinatrice législative.

Ce dernier poste était occupé par la sénatrice québécoise Diane Bellemare qui a quitté ces fonctions il y a deux semaines.

Répartition des groupes au Sénat

Groupe des sénateurs indépendants (GSI): 51

Parti conservateur: 24

Groupe des sénateurs canadiens (GSC): 13

Non-affiliés: 12

Vacants: 5

Les plus populaires