Pétition de 80 000 noms pour que les Canadiens ne paient pas pour Meghan et Harry

MONTRÉAL — La Fédération canadienne des contribuables affirme avoir recueilli 80 000 noms de Canadiens qui s’opposent à ce que les impôts des Canadiens servent à financer le «train de vie» du duc et de la duchesse de Sussex venus s’installer ici.

Une pétition en ce sens a d’ailleurs été déposée au bureau du premier ministre Justin Trudeau mardi matin, a indiqué en entrevue Renaud Brossard, directeur pour le Québec de la Fédération canadienne des contribuables.

La Fédération rapporte avoir récolté 80 000 noms en une semaine pour sa pétition. «On est très heureux de voir la réponse que les Canadiens ont eue», a commenté M. Brossard.

«Nous soussignés, demandons au premier ministre de s’assurer que l’argent des contribuables ne sera pas utilisé pour supporter Meghan et Harry», mentionne-t-on dans la pétition.

Le préambule de cette pétition salue tout de même la volonté d’indépendance du couple face à la famille royale britannique. «Nous souhaitons la meilleure des chances à Meghan et Harry dans leur souhait de devenir financièrement indépendants. Cet objectif est incompatible avec l’usage de l’argent des contribuables pour couvrir leurs frais», y est-il écrit.

M. Brossard n’en démord pas: «ce n’est pas aux contribuables canadiens de payer pour les choix de vie du couple princier. On croit que c’est indécent de demander à un Canadien moyen, qui gagne 50 000 $ par année, de financer le train de vie de multimillionnaires comme Meghan et Harry», s’est-il exclamé.

Il espère maintenant un engagement clair de la part du premier ministre pour qu’il confirme que les Canadiens n’auront pas à payer pour le couple qui s’établit au Canada.

La Fédération canadienne des contribuables est un organisme qui se décrit comme un groupe de défense des citoyens qui réclament moins d’impôts, moins de «gaspillage» et plus d’imputabilité de la part des gouvernements. Elle réclame depuis longtemps une réduction de la dette du pays.

Les plus populaires