Philippe Pichet renonce au poste de directeur mais reste à l’emploi du SPVM

MONTRÉAL — Philippe Pichet renonce à la fonction de directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a annoncé mardi qu’elle avait reçu de sa part une renonciation écrite.

Cette renonciation entraîne la fin d’un processus entamé le 4 juin à la demande du ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, à la suite de la réception d’un rapport préliminaire de l’administrateur provisoire, Martin Prud’homme, daté du 25 mai.

M. Philippe Pichet demeurera toutefois à l’emploi de la Ville de Montréal et sera affecté à un poste d’officier de direction au SPVM, à titre d’inspecteur chef.

La mairesse a mentionné qu’elle remerciait Philippe Pichet pour son engagement à continuer à servir les citoyens et citoyennes de la Ville de Montréal.

Elle estime que l’apport de M. Pichet sera incontestablement bénéfique au SPVM, en raison de ses vastes et profondes connaissances de l’organisation policière montréalaise, son professionnalisme et son indiscutable passion pour le service public.