Piquetage aux entrepôts en Ontario: Metro demande une injonction

TORONTO — L’épicier Metro demande une injonction contre les employés en grève qui ont érigé des piquets de grève devant ses entrepôts et empêchent les livraisons aux magasins de l’Ontario.

Les travailleurs ont commencé à installer des piquets de grève devant deux des entrepôts de distribution de l’entreprise mercredi, perturbant l’acheminement des produits frais vers les magasins Metro et Food Basics de l’épicier dans toute la province. 

Ce mouvement intervient au cours de la quatrième semaine d’une grève menée par plus de 3 700 travailleurs dans 27 magasins de la région du Grand Toronto.

Metro a déclaré mercredi qu’elle avait déposé une plainte pour travail déloyal contre Unifor, arguant que le syndicat n’avait pas négocié de bonne foi en ne revenant pas à la table pour négocier. 

Unifor a annoncé qu’il attendait une meilleure offre salariale avant de reprendre les négociations. 

Les travailleurs de Metro ont indiqué qu’ils voulaient récupérer leur «salaire de héros» de 2 $ de l’heure en cas de pandémie dans le cadre des négociations.

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:MRU)

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.