Plan contre le carbone: la Nouvelle-Écosse dit qu’elle respectera la date de tombée

HALIFAX — La Nouvelle-Écosse dit qu’elle respectera la date limite fixée à ce vendredi par le gouvernement fédéral pour soumettre une proposition sur la façon dont la province compte établir le prix de la pollution par le carbone.

Aucun détail n’a été dévoilé, mais le gouvernement provincial a prévu une séance d’information pour les journalistes plus tard dans la journée.

Les quatre premiers ministres de la région ont écrit jeudi au ministre fédéral de l’Environnement, Steven Guilbeault, pour demander une prolongation du délai, mais ce dernier a refusé la requête.

Bien qu’il n’ait pas accordé de prolongation, M. Guilbeault a déclaré qu’il restait déterminé à travailler avec les premiers ministres des provinces atlantiques au cours des deux prochaines semaines pour répondre aux préoccupations concernant des problèmes tels que les coûts de chauffage domestique.

Ottawa imposera une taxe fédérale sur le carbone aux provinces qui ne soumettront pas un plan de tarification du carbone qu’il jugera acceptable.

Dans une lettre séparée envoyée jeudi, le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, a indiqué à M. Guilbeault que sa province avait préparé une proposition de tarification du carbone qui devrait être présentée dans les délais prescrits. La proposition du Nouveau-Brunswick serait également prête.

La Nouvelle-Écosse a soumis un plan à la mi-août fondé sur les objectifs environnementaux existants qui ont été définis dans la législation de l’automne dernier, mais ce plan a été rejeté par le ministre fédéral qui a déclaré qu’il n’avait pas établi de nouveau prix pour le carbone.

La province fonctionne dans le cadre d’un programme de plafonnement et d’échange pour les grands émetteurs industriels depuis 2019, mais celui-ci devrait expirer à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.