Plan de lutte à la pauvreté: Québec assure un revenu minimum aux plus démunis

Québec prévoit injecter 3 milliards $ au cours des cinq prochaines années pour mieux lutter contre la pauvreté, en augmentant l’aide financière versée aux plus démunis de la société, mais surtout à certains d’entre eux en particulier.

Ce sont les personnes inaptes au travail qui sortent grandes gagnantes  de la réforme tant attendue de l’aide sociale annoncée dimanche. D’ici 2023, elles verront leur prestation annuelle faire un bond de 12 749 $ à 18 029 $, pouvant ainsi au moins espérer ne plus vivre bien en dessous du seuil de la pauvreté. Québec consentira 1,2 milliard $ à ces quelque 84 000 personnes, qui auront droit dorénavant à un revenu de base assuré (ou revenu minimum garanti), distinct du programme d’aide sociale.

La loi de l’aide sociale devra d’ailleurs être modifiée, dès la prochaine session, pour lever les contraintes actuelles à la création de ce revenu de base. Par exemple, elles ne seront pas pénalisées si elles reçoivent un héritage ou une autre forme de revenu, contrairement aux assistés sociaux.

Les personnes jugées aptes au travail seront moins gâtées. Elles continueront de fonctionner quant à elles selon le régime actuel d’aide sociale, avec quand même des primes bonifiées de formation et de recherche d’emploi.

On croit ainsi possible de sortir de la pauvreté quelque 100 000 personnes démunies, d’ici l’échéance de 2023.

Telles sont les grandes lignes de la politique rendue publique dimanche par le premier ministre Philippe Couillard et le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais.

Sitôt connu, le plan d’action a été aussitôt dénoncé par les groupes de défense des démunis, convaincus que Québec manie une fois de plus la carotte et le bâton, cherchant à créer deux classes de pauvres: ceux qui ne peuvent pas travailler et qui sont récompensés et les autres toujours pénalisés.  

Le document, qui cumule 43 mesures et s’étend sur une centaine de pages, s’intitule «Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale 2017-2023» et vise surtout les personnes seules.

Le Québec compte 802 377 personnes vivant actuellement sous le seuil de la pauvreté, fixé à 18 000 $ par an, pour une personne seule.

Le nombre de prestataires d’aide sociale est en baisse constante et se situe à l’heure actuelle à 419 527 personnes, ayant droit à une prestation mensuelle de base de 628 $.

Le plan d’action annoncé dimanche ne change rien à la controversée loi 70 adoptée l’an dernier. Elle prévoyait déjà diverses primes pour les prestataires acceptant de s’inscrire à un parcours d’emploi, mais incluait aussi des pénalités financières aux nouveaux prestataires qui refuseront toute initiative en ce sens. Leur prestation de base pourrait être amputée.

Bonifications au compte-gouttes

Québec reconnaît dans son document que les prestations d’aide sociale ont été indexées annuellement, en général, mais «n’ont pas progressé au même rythme que le coût de la vie, entraînant un manque à gagner».

Cela n’empêche pas Québec de bonifier les prestations des gens jugés aptes au travail au compte-gouttes. La prestation de base des personnes seules aptes au travail sera bonifiée de 15 $ par mois en 2018, puis de 10 $ additionnels, en 2019, 2020 et 2021. D’ici 2021, le revenu disponible annuel de ces prestataires passera de 9389 $ à 9929 $, soit un peu plus de la moitié du seuil de la pauvreté.

S’ils veulent augmenter leur revenu, «la meilleure façon pour eux, c’est d’aller vers l’emploi», pour sortir de la pauvreté, a convenu le ministre Blais, en conférence de presse, en estimant avoir privilégié les meilleures pratiques au monde en la matière.

En cette période de pénurie de main-d’oeuvre, le programme Objectif emploi, qui offre aux prestataires divers services facilitant la formation et l’accès au marché du travail, sera augmenté graduellement d’environ 7 millions par année au cours des 5 prochaines années.

Au total, en cinq ans, Québec prévoit injecter 580 millions $ supplémentaires pour la bonification des prestations aux gens aptes au travail et du bouquet de mesures associées à Objectif Emploi. 

Questionnés à savoir si le revenu de base assuré à une catégorie de personnes démunies allait dans un deuxième temps être étendu à tous, le ministre Blais et le premier ministre Couillard sont demeurés vagues. Il ne semble y avoir aucun plan en ce sens dans un avenir prévisible. 

Bons et mauvais pauvres

Le Collectif pour un Québec sans pauvreté était outré de l’approche préconisée par Québec. «Ceci n’est pas un plan de lutte contre la pauvreté», a jugé le porte-parole du collectif, Serge Petitclerc, mécontent de voir le gouvernement créer des «bons» et des «mauvais» pauvres.

«On veut en aider une partie (des pauvres), et on néglige les autres. C’est complètement inacceptable dans une société de droits», a renchéri Yann Tremblay-Marcotte, du Front commun des personnes assistées sociales, convaincu que le gouvernement, avec sa réforme, «creuse les inégalités» entre personnes aptes et inaptes, au lieu de les amoindrir.

«Rendez-vous manqué», a-t-il conclu. 

À l’opposé, le ministre François Blais a indiqué qu’avec ce plan d’action il voulait voir le Québec faire partie des «nations industrialisées comptant le moins de personnes pauvres».

Il estime que l’effort consenti par le gouvernement actuel pour mieux soutenir financièrement les plus vulnérables est sans précédent, «des sommes jamais vues dans l’histoire du Québec».

«Ce plan-là va faire époque», selon le premier ministre Couillard, en se montrant très fier de l’effort gouvernemental.

Points saillants:

– Enveloppe totale supplémentaire 2017-2023 pour les plus démunis: 3 milliards $.

– Objectif: sortir quelque 100 000 personnes démunies de la pauvreté, d’ici 2023.

– En cinq ans, la prestation annuelle des personnes inaptes au travail passera de 12 749 $ à 18 029 $.

– D’ici 2021, le revenu disponible annuel des prestataires jugés aptes au travail passera de 9389 $ à 9929 $.

Les commentaires sont fermés.

Je fais partie de ces personnes ayant des contraintes sévères et je suis soulagée qu’enfin le gouvernement voit notre détresse. J’ai tout essayé pour retourner sur le marché du travail malgré mes contraintes et force de constater que ce n’est pas possible pour moi. Mais je suis persuadée que les personnes aptes au travail ont tout à gagner de reprendre les parcours vers l’emploi qu’offre le plan. Merci monsieur le ministre de vous pencher sur la cause de ceux qui n’ont pas d’autres options.

moi j’ai travaillée TOUTE MA VIE..malgré les conseils de mes médecins voulant que j’arrête de travaillée, maintenant suite a une erreur médicale je me retrouve paralysée. je retire ma pension d’invalidité depuis un an j’UN GROS CHÈQUE de 683.00$ par mois …..mes médicaments me coute 125.00$ ….je GRÈVE DE FAIM !
je doit vendre ma petite maison pour avoir droit a l’aide social …..c est fou j’ai travaillé toute ma vie pour payer cette maison ….le BS qui n’a jamais travaillé et payer des cotisations a 980.00$ médicaments ect payer …………….C’EST INJUSTE !

Heuu je comprend pas que tu fasse pas ta demande de solidarité social ???? Ils vont t accepter si tu as ta rente d invalidité et ils vont te donner la différence plus 100$ et ton carnet de medicament. Et je te donne ce conseil malgré ton gros jugement. J ai travaillé pres de 20 ans avant de tomber sur le bs invalidité sévère et pas le droit encore à ma régie des rentes parce que j etais trop jeune pfff je dois la refaire. …. fonc ton jugement sur les gens qui sont sur le bs invalidité complète serieux est erroné et méchant. Pas évident d etre reconnue invalide complet. Sur ce , la bs te suggère d aller faire ta demande.

11 décembre 2017

Bizarreries politiques

Dans la même semaine nous avons eu droit à des bizarreries politiques. D’une part le gouvernement libéral de Philippe Couillard a annoncé qu’il injectera 3 milliards de $ sur 6 ans pour sortir des Québécois de la pauvreté. Même si je suis en faveur il n’est pas habituel pour les libéraux d’investir pour les plus démunis de la société.

D’autre part lors de l’ultime réunion de la fusion une cinquantaine de militants du parti option nationale n’ont pas digéré la fusion de leur parti avec Québec solidaire en le traitant de parti trop à droite. On n’a pas la même vision d’un parti de droite.

Depuis sa défaite à l’élection partielle de Louis Hébert aux mains de la Coalition avenir Québec, le PLQ ne sait plus où se garocher et tire dans toute les directions à gauche, à droite et au centre. Le régime d’austérité a nui au Québec et maintenant ils dépensent ces milliards n’importe comment. Nous ne sommes pas dupes de ces cadeaux électoraux.

Monsieur Couillard lors de la partielle les citoyens vous ont dit qu’ils sont tannés des politiciens qui leurs mentent en pleine face et qui dépensent sans compter.

Bonjour, le but de mon message n’est pas de vous remettre en question. J’ai été, moi-même, sur l’aide sociale et mes médicaments étaient payés avec la carte d’assurance qu’il donne dès les premiers mois. Peut-être y a-t-il des exceptions que vous faites, malheureusement, partis. Je suis en Abitibi présentement et je sais que ça se fait un peu partout au Québec, vous pouvez vous rendre dans des endroits où ils vous donnent rendez-vous pour aller chercher de la nourriture deux fois par mois, à environ 2 à 3 $ par fois. Bref, en espérant que votre situation s’améliore. Vous n’êtes pas seul là-dedans. Prenez soin de vous !

18000 par annee persone seul ouuuu saaaa 1500par mois waouuuu se pas au quebec se sur des chifre des chiffe non la realite mon cher ministre chek sa oufffff

Bonjour,
Je me demande pour un couple en contraintes sévères (solidarité sociale) depuis 6 ans. Quel sera le montant ??? On lit des informations que pour une personne seule , mais un couple ? Ou pourrais-je obtenir l’information ?

Ta petite maison doit valoir 226 000 $ de valeur nette pour ne pas avoir d’aide sociale.

Je crois savoir que pour avoir droit à l’assurance sociale, on ne peut pas être propriétaire et elle va devoir s’appauvrir considérablement pour y avoir accès, ce qui est un non-sens à mon avis. Les propriétaires ne sont pas forcément riches, ils ne vivent pas dans le luxe, mais leur situation est moins précaire du fait qu’ils ont un toit sur la tête et sont moins susceptibles de se retrouver avec des augmentations de loyer à outrance.

su la solidarité sociale tu as le droit a une maison qui vaut 130 000$ avant quil commence a te coupé,moi ma maison mobile vaut 57 000$ et je suis bien heureux avec ca,je suis suis la rente d’invalidité depuis mars 2016, apres avoir travaillé depuis 10 ans et demi, et j’ai le droit a une maigre rente d’invalidité de 601$ par moi et je paye mes médicaments et je nais pas le droit a laide sociale car ma femme travaille aux salaire minimum,et il ny a rien de prévue dans le plan couillard pour nous donc il ya 3 catégories de pauvres,1 ceux contraintes séveres a l’emploi(que le programme leur donnera une belle vie) ceux de laide sociale qui ont une augmentation a tous les ans et médicament payé,lunette dentien dentiste et tout,et les vrai de vrai pauvres nous déclaré invalide recevent une maigre penssion dinvalidité de retraite québec pour ma patr 601$ par mois et de 2016 a 2017 mon augmentation anuelle et mensuelle a été de 0,83$ par mois,voila l’injustice et le show boucane a couillard

Ca fait plusieurs fois que je vois $12 749 annuel pour la solidarité sociale (inapte au travail). D’ou sort ce chiffre? Une personne inapte reçoit $954/mois ce qui donne: $11 448. D’ou sort ce $12 749?

Si quelqu’un le sait, explique nous.

Bonjour,
Je me disais exactement la même chose. J’ai également fais les calculs et aimerais bien comprendre aussi le raisonnement.

Je crois que le 100$ par mois que les personnes sur la solidarité sociale ont droit de gagner sans être coupé est inclus dans le calcul.

J’ai des contraintes sévères à l’emploi. J’ai peine à vive une vie normal au quotidien. J’ai réussi à trouver un minimum de stabilité. Je subit la pression de mes parents, frères et soeurs pour retourner travailler chaque jour sans qu’ils se soucissent de ma santé. Seul leurs images compte. Je suis stigmatisé par mes proches. Si je les écoutais comme j’ai fais auparavant, je me retrouverai hospitalisé pour 1 mois ou 2 pour une xième fois. L’aide social n’aide pas à ma condition, je cours toujours pour terminer mes fins de mois. J’ai une famille donc je doit m’occuper et qui ne prend pas de pause. Ce serai un répis d’avoir ce montant d’argent. Mais aujourd’hui ont est le 28 Décembre et dans le dépot direct, ce montant n’y étais pas. L’annonce est flou et sur une échelle de temps trop longue pour attendre une aide supplémentaire. C’est plus une promesse qu’une réforme pour les prochaines élection. Ils désirent avoir des votes sous conditions. Dans le cas ou les libéraux seront élus, probablement qu’il va faloir que je me bat avec le système pour avoir ce montant. C’est très compliquer être malade au Québec. Pire en région. C’est pour cela que je ne votera pas pour Couillard malgré tout. Trop d’année sous l’empire Libéral à briser le système scolaire, le soutient au personnes malade et bien trop d’autres domaines. C’est pas de l’argent neuve, c’est de l’argent qu’on à jamais reçu qu’ils nous promettent. Cette argent serai déjà dans nos poches avec le PQ. Le gouvernement invente pas l’argent, ils nous le vole. Votez CAQ asteur, une bande d’avocat pis de comptable s qui veulent aussi en profité de la manne. Pis en plus, si Couillard se vente d’une économie enrichie, si vous allez voir dans toutes les régions du Québec, la situation n’a pas changer… elle a empiré. Personne ne comprend les élucubrations de Monsieur Couillard. Je peu prétendre que je suis un extra-terrestre demain matin et personne va désiré avoir plus de détails sur mes affirmations. C’est comme ca le Québec.

C’est tellement vrai. Ça devrait commencer maintenant. Quel arnaque quand j’y pense. Qu’il nous prouve qu’il est sérieux en commençant dès maintenant…

les amis c’est une arnaque de séduction électoraliste,
il faut surtout pas voter pour ces menteurs et magouilleurs professionnels.

La nouvelle loi de l »aide sociale promisse du Ministre Couillard , va t’elle être une vrai promesse comme 2002.

Je suis contrainte sévère à l’emploi et j’aimerais pouvoir travailler à la limite de mes capacités.
Mais le gouvernement au lieu de m’aider,
il m’enfonce encore plus dans l’exclusion en bonifiant le chèque. S’ils veulent vraiment m’aider qu’il arrêtent de me couper chaque fois que je tente de m’en sortir. Mes proches ne peuvent pas payer mon loyer et ma nourriture si je venais à échouer à nouveau.
De plus, Je dois déclaré tout revenu en trop.
Si je perd untravail,
ils s’en foutrent royalement de me mettre dans la vase le mois suivant.
Je dois rembourser à même le chèque suivant.

Ces parfait pour les invalide espérons seulement que le plant sur 5 ans sous vraie soi approuvé au conseil aussi sa voudrais dire que Couillard doit l’emporter pour que ses promesses se réalise je suis plutôt septique face à cette démarche superficielle et tentatrice je suis pour soyons sincères et il est clair que être reconnu invalide est difficile mais même les invalide on lutter des années avant d’être accepté moi ça m’a prix 7 ans allor n’abandonner pas trop top ci vous méritez cette aide vous l’aurez et trouver quelqu’un près de vous ayant des connaissances juridiques et gouvernemental

Bonjour , moi je fais parti des personnes ayant des contraintes severes a l’emploi .en decembre je me suis renseigner au sujet de ce programme et on m’a repondu que j’etais eligible a ce programme et que je devrait avoir l’auguementation le 1er fevrier et que je recevrais de la documentation sous peu. nous sommes le 19 janvier 2018 et toujours rien. facile de faire des belles promesses , mais les livrer sa c’est une autre histoire.

apres verification ce matin avec mon agente . il n’y a aucun developpement selon elle. ils n’ont toujours recu aucune directives ou info a ce sujet . donc une autre belle promesse qui ne se realisera jamais.

Je crois qu’ils doivent passer une loi avant et que ce n’est pas encore fait. Je compte mettre de la pression sur mon député si pas de nouvelle en février.

Et les personnes de plus de 60 ans qui son tombé malade à l’âge de 59 ans avec contrainte sévère physique et psychologique ne verrons jamais le jour des bonifications puisque ça prend 66 mois d’aide sociale de dernier recours avant d’avoir droit à ses bonifications. Je vais demeurer pauvre jusqu’à temps que je puisse avoir droit à ma pension de vieillesse.

Wow, merci beaucoup !…2 aller-retour en autobus de plus par mois…C’est sûr, c’est ça qui va changer ma vie !

quelles options auront les personnes en couple ayant des contraintes sévères
dont l un deux est apte au travail; prenons l exemple d une personne célibataire recevant des prestations de solidarité sociale qui désire vivre avec un conjoint; perdra t`il ses prestations s il désire vivre dan un meme logement?

Les plus populaires