Plastiques: les restaurateurs demandent à Ottawa du temps pour la transition

OTTAWA — Les restaurateurs veulent bien contribuer à la réduction des plastiques à usage unique au Canada, mais ils demandent au gouvernement fédéral une période de transition avant d’interdire complètement les contenants en plastique pour les aliments à emporter.

Le gouvernement a publié jeudi un rapport scientifique qui conclut que la pollution par les plastiques est devenue un problème environnemental majeur à l’échelle mondiale. Le ministre de l’Environnement, Jonathan Wilkinson, a alors annoncé que l’interdiction de nombreux plastiques à usage unique, promise l’an dernier par Ottawa, serait appliquée dès 2021.

Carol Patterson, vice-présidente nationale de l’association Restaurants Canada, affirme que l’industrie a besoin d’un délai raisonnable pour proposer des solutions de rechange moins néfastes pour l’environnement que les contenants en plastique. Mme Patterson soutient aussi qu’un échéancier trop serré ferait augmenter le coût de toute nouvelle solution, car l’industrie au complet tenterait de faire la transition en même temps.

Les restaurants tentent de trouver des solutions qui excluent les plastiques, mais ils constatent en même temps une augmentation de la demande de contenants à emporter, à cause de l’explosion des services de livraison de repas en ligne.

En juin dernier, le premier ministre Justin Trudeau avait fait part de l’intention de son gouvernement d’éliminer des plastiques à usage unique. Il avait annoncé que le gouvernement mènerait des recherches pour déterminer le meilleur plan d’action, fondé sur des preuves scientifiques, en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement. C’est l’ébauche de cette évaluation scientifique qui a été rendue publique jeudi.

Le rapport est disponible pour commentaires jusqu’au 1er avril, mais le ministre Wilkinson a déjà indiqué que les données sur les macroplatisques sont assez concluantes pour aller de l’avant avec une interdiction.

Ottawa élabore toujours la liste des produits à interdire, mais cette liste devrait comprendre les bouteilles, les ustensiles, les pailles et les gobelets en plastique, ainsi que les contenants en polystyrène.

Les plus populaires