Plus de 1400 maisons de Cariboo font l’objet d’un ordre d’évacuation à cause des feux

VANCOUVER — Plus de 1400 propriétés de la région de Cariboo en Colombie-Britannique font l’objet d’un ordre d’évacuation tandis que les incendies de forêt font rage à travers la province.

L’ordre du district régional de Cariboo couvre environ 1000 propriétés au sud de 100 Mile House et 482 propriétés dans la région de Canim Lake, les habitants étant avertis du «danger immédiat» des incendies de forêt.

Le district de 100 Mile House, à environ 200 kilomètres au nord de Kamloops, fait l’objet d’une alerte d’évacuation, ce qui signifie que les résidents ont été informés qu’ils pourraient devoir quitter leur domicile sans préavis.

Des alertes d’évacuation ont également été émises pour la communauté de Cache Creek et deux propriétés à Momich Lake, les résidents étant invités à emballer tous les articles essentiels au cas où l’alerte deviendrait un ordre d’évacuation.

Cela vient du fait qu’une grande partie du centre et de l’est de la Colombie-Britannique est soumise à un bulletin météorologique spécial avertissant d’un ciel enfumé.

Environnement Canada a publié une déclaration spéciale sur la qualité de l’air mettant en garde contre la fumée des prochains jours dans les régions s’étendant de l’intérieur de la Colombie-Britannique au Yukon et à la frontière de l’Alberta.

Les incendies de forêt ont également forcé la fermeture des principales autoroutes de la province, notamment la route 97 au nord de 70 Mile House et la route 20 dans la région du lac Anahim.

Plus de 1760 kilomètres carrés de terres ont brûlé depuis le début de la saison des incendies de forêt le 1er avril. Le service des incendies de forêt a déclaré dans un communiqué que plus de 98% de cette superficie provenait d’incendies de forêt que les équipes combattent actuellement.

Le premier ministre Justin Trudeau a convoqué le Groupe d’intervention en cas d’incident du gouvernement en partie à cause de la situation des incendies de forêt en Colombie-Britannique pour discuter des préparatifs que le gouvernement fédéral peut prendre.
Le gouvernement a déclaré dans un communiqué que Justin Trudeau et les ministres du cabinet qui font partie du groupe ont convenu de surveiller de près la situation et de traiter rapidement toute demande d’aide de leurs homologues provinciaux.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.