Plus de 2000 employés de GO Transit amorceront une grève lundi en Ontario

TORONTO — Les déplacements en transports en commun pourraient être perturbés dès lundi matin dans le sud de l’Ontario, puisqu’un syndicat qui représente 2200 employés de GO Transit a annoncé que certains de ses membres amorceront une grève.

La section 1587 du Syndicat uni du transport a publié un communiqué dimanche pour indiquer qu’elle n’était pas en mesure de s’entendre avec Metrolinx, qui gère notamment le transport en commun dans la grande région de Toronto, sur un nouveau contrat de travail.

La grève, qui touchera des chauffeurs d’autobus, des préposés au service à la clientèle dans les stations et d’autres employés, s’amorcera à minuit une minute lundi.

Metrolinx avait déjà annoncé qu’en cas de grève, il n’y aurait pas de service de bus lundi matin, mais avait souligné que le métro demeurerait ouvert.

Selon le syndicat, les négociations avec Metrolinx ont commencé en avril et ses membres travaillent sans convention collective depuis le 1er juin. 

L’offre patronale de Metrolinx pour un nouveau contrat a été rejetée par 81 % des membres du syndicat.

La grève de GO Transit survient trois jours après que des milliers de travailleurs de l’éducation de l’Ontario, représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique, ont quitté le travail pour une durée indéterminée.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.