Plus de 41 000 enfants de la Nouvelle-Écosse vivent dans la pauvreté

HALIFAX — Une étude récemment publiée par le Centre canadien de politiques alternatives indique que plus de 41 000 enfants de la Nouvelle-Écosse vivent dans la pauvreté et que leur nombre augmente.

En utilisant les données de 2018, les dernières disponibles, le Bulletin 2020 sur la pauvreté des enfants et des familles en Nouvelle-Écosse indique que le pourcentage d’enfants vivant dans des situations de faible revenu est passé de 24,2 % à 24,6 % en 2017.

Il y est écrit que la Nouvelle-Écosse a un taux de pauvreté infantile légèrement plus élevé qu’en 1989, lorsque la Chambre des communes avait voté pour y mettre fin avant l’an 2000.

Le bulletin indique également qu’entre 1989 et 2018, le taux de pauvreté des enfants a diminué dans toutes les provinces et territoires du pays, à l’exception de la Nouvelle-Écosse.

La directrice Christine Saulnier a expliqué que les recommandations du centre changent peu d’une année à l’autre parce que peu de choses ont changé en ce qui concerne les aides gouvernementales aux familles avec enfants vivant dans la pauvreté.

Mme Saulnier est d’avis que sans un investissement important de la part de la province pour aider ces familles, chaque petit gain en une année est perdu au cours de l’année suivante.

«De plus, la pandémie laisse croire que la situation d’un plus grand nombre de familles est pire malgré la prestation fédérale d’urgence», a déclaré Mme Saulnier dans un communiqué.

Laisser un commentaire