Plus d’éditions papier les lundis pour les journaux de SaltWire dans l’Atlantique

HALIFAX — Les quatre quotidiens de l’entreprise de presse SaltWire Network au Canada atlantique cesseront bientôt de publier une édition papier le lundi, bien qu’il y aura toujours une édition numérique ce jour-là.

Dans un article publié mardi, l’entreprise annonce que ce changement entrera en vigueur le 17 octobre au Chronicle Herald de Halifax et au Cape Breton Post de Sydney, en Nouvelle-Écosse, ainsi qu’au Guardian de Charlottetown, dans l’Île-du-Prince-Édouard, et au Telegram de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le directeur de l’exploitation de SaltWire Network, Ian Scott, attribue cette décision à la hausse des coûts de production. Il explique que les éditions imprimées du lundi ont généralement généré le moins de revenus publicitaires.

M. Scott assure que ce changement n’aura pas d’impact sur les effectifs des salles de nouvelles. SaltWire Network prévoit aussi d’augmenter ses éditions du week-end.

Cette décision fait suite à une annonce similaire, le mois dernier, pour neuf quotidiens urbains de Postmedia Network. L’entreprise de presse a annoncé que ses quotidiens de Montréal (The Gazette), Ottawa (le Citizen et le Sun), Vancouver, Calgary et Edmonton cesseraient de publier leurs éditions papier les lundis à compter du 17 octobre. 

Le Telegram de Terre-Neuve avait déjà cessé de produire une édition papier le dimanche en 2008 et le Chronicle Herald de Halifax l’a fait cinq ans plus tard. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.